POUIC ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Pouic ~ [PV Jo' ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Pouic ~ [PV Jo' ] Sam 17 Aoû - 14:28

C'était la première journée que Yoshino allait passer dans l'académie. Bah oui, il y a un début à tout. Par chance, c'était un jour de pluie. Elle enfila une petite robe noire et blanche, des chaussettes blanche, puis elle mit son kappa vert par dessus ainsi que ses bottes vertes assorties. Elle prit Yoshinon, se coiffa les cheveux, et prit son sac de cours. Il est assez étrange tout de même... C'est un sac en forme de lapin blanc et les bretelles sont les pattes avant. Elle regarda l'heure sur une horloge : 7:50. Les cours allaient bientôt commencer. Elle se dépêchât de fermer sa chambre, et se dirigea vers le premier cours : Physique. Quand elle rentra en cours, son professeur la présenta à toute la classe :

- Aujourd'hui, une nouvelle élève rejoint la classe. Elle s'appelle Yoshino Ao, je compte sur vous pour bien l'accueillir.


Yoshino se sentait assez mal devant tant de monde, et elle se contenta de dire à voix basse :

- Je... Bonjour...

Un élève du fond de la classe dit en se moquant d'elle :

- Parle plus fort on entend rien !

La jeune fille se cacha sous sa capuche, et Yoshinon dit :

- ELLE A DIT BONJOUR TES SOURDS ?!

Le professeur les arrêta, et il dût choisir une place à la petite nouvelle. Il dit :

- Tiens, va t'asseoir la bas à coter de Shiki.

Yoshino hocha la tête, et alla s'asseoir à la place qu'on lui avait donnée. Elle posa son sac et sortit ses cours. Elle regarda le jeune homme assit à coter d'elle. Cheveux noirs aux reflets bleus, et ses yeux apparemment bleu clair. Elle se concentra sur le cours, qui se déroula plutôt bien, quoi qu'elle crut que ce "Shiki" c'était endormit durant un instant d'une expérience... Le cours finit, et la journée s'enchaina.
Au repas de midi, le garçon qui lui avait gueulé dessus ce matin, vint encore l'embêter. Il se moquait d'elle, il lui disait "T'es une gamine pour avoir encore des peluches !" et tant d'autres choses. Elle laissait ses larmes couler, cachée par sa capuche, et elle continuait de manger. Les cours continuèrent, mais rien de spécial ne se passa. Sauf au dernier : Cour spécial pour Daemon.
Apparemment, dans se cours, elle devait apprendre à mieux maîtriser ses pouvoirs. Le problème, c'est que son adversaire était celui qui l'avait agressée un peu plus tôt. Il combattirent, mais elle n'arrivait pas à attaquer. Soudain, il lui enleva Yoshinon des mains, et le lança plus loin. La pauvre fille se sentait encore plus seule que d'habitude. Elle eut peur, son cœur s'emballât, ses larmes coulèrent à flot, et elle hurla :

- ZADKIEL !!!

Soudain, un énorme lapin sortit du sol il glaça toute la salle, et Yoshino s'enfuit sur celui-ci. Quand les cours furent fini, Yoshino était restée cachée dans un coin du grand couloir. Elle pleurait toujours, car elle avait perdu Yoshinon... Son chère "héros"... La petite fille aux cheveux bleus était assise par terre, les genoux contre la poitrine et les bras autour de ses jambes comme pour se protéger. Sa tête était enfouie d'ailleurs dans celle-ci. Puis, elle entendit des bruits de pas dans le couloir mais elle ne bougea pas, trop préoccupée par la perte de son chère petit lapin.
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Lun 19 Aoû - 16:54

La schizophrénie est une maladie pathologique qui est caractérisée par des hallucinations, des idées délirantes, une désorganisation au niveau de la parole ou de la pensée, vous voyez, un peu comme si on était plongé dans notre propre monde. On appelle ses symptômes les symptômes psychotiques. Chez chaque personne ça peut se manifester différemment. Cette saloperie touche 1% de la population, environs,  et est présente partout dans le monde. La schizophrénie est une maladie qui peut être innocente. Ou très grave. Les personnes qi sont hautement atteint, ils sont mis de côté, isolé, séparé, pour éviter que le virus, bien qu'étant non transmissible, se répande. Parce que la folie contracte la folie, que le sang appelle le sang, et que la folie cachée au plus profond de chacun pourrait se voir être manifestée. De nos jours ou les créatures de l'ombre que longtemps les hommes ont crus fictives sont une part profondément ancrée dans la société, on ne sait plus vraiment ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. La magie existe peut-être vraiment. Qui sait ?

Shiki roupillait tranquillement, porté par le doux son des cœurs qui battent, par les paroles sans forme distinctes qui résonnent, les bruits de respirations. Shiki a toujours été différent, du plus loin qu'il s'en souvienne. Ici, il se sent enfin... Normal. Il ce prend pour quelqu'un de normal, qui plus est. Mais il ne l'est pas. Ne l'a jamais été, et ne le sera jamais. La voix encore suffisamment compréhensible dit son nom. Shiki releva ses paupières, pour observer la source, le professeur, de cette voix. Une jeune fille bleu vint s’asseoir, visiblement sa nouvelle camarade de classe. Il s'en foutait, dans l'immédiat. Il grogna un doux « salut » avant de refermer les paupières et de se laisser de nouveau bercer par le murmure de son cœur, et celui des gens autour de lui, des odeurs, des sons, de la vie. De la normalité.

Tu savais malgré tout que ta sieste sera courte. Mais tu t'en foutais, vue que dormir était quelque chose de paisible et passablement cool. Tu avais du mal à dormir, ces temps ci. Des cauchemars trop réalistes, faisant revivre à ton être les scènes passées, faisant resurgir les démons qui se cachent dans les limbes du sommeil, et du songe. Ta chance est inexorablement frisant le 0. Tu as vécus des enfers, traversé plusieurs domaines ou résidaient des Démons. Pas des Daemons, de vrais Démons, des créatures sortis tout droit des cauchemars. Humaine ou non, une créature peu être un Démon quand même. Un monstre, une chose n'étant là que pour causer la peur, malheurs et douleur à ceux qui fréquentent. Tu as vécus des choses pire que la mort, et aujourd'hui tu penses enfin avoir trouvé un repos, un lieu ou tu peux te sentir calme, non oppressé par les barreaux, non en danger. Tu laisse échapper un soupir d'aise avant de te laisser glisser sur la pente d'un sommeil profond, noir, sans rêves  ni cauchemars.


    J'étais seul, comme d'habitude, à mon réveil. Hormis le professeur qui me réprimanda pour m'être assoupit en classe. Je ne pouvais rien lui répondre, donc je me contenta d'un regard neutre et sortit de la salle de classe pour rejoindre le cours suivant, sûrement déjà à la bourre. Tant pis. Je me sens bien. J'étire mes muscles douloureux avant de me rendre dans le gymnase, ou a lieu le court d'auto défense. On apprend à maîtriser nos pouvoirs, à se battre. Le dirlo' m'a dit d'y aller, mais moi je ne sais pas faire des trucs bizarres comme les autres. Moi, je suis normal, pas vrai ?


Shiki pénétra discrètement dans le gymnase pour rejoindre les gens. Juste avant de voir une sorte de boule de poils géante surgir de nulle part et faire froid, très froid. Le prof proféra un juron fort peu distingué et prononça deux pauvres mots, et le lapin disparut. Le jeune homme qui devait s'être prit un sacré coup de froid fut assisté par deux élèves qui l'aidèrent à se remettre debout et le secouèrent. Shiki reconnut le lapin posé un peu plus loin, et son cerveau achemina la suite des événements tout seul. Si il n'avait pas été aussi traumatisé et malade mental, il aurait put être un grand chirurgiens. Il est d'ailleurs très doué en médecine, car c'est pour ainsi dire sa passion. Il aimait le sourire des guéris, et ne l'intérieur des gens. Oui, il aimait comprendre, aider le système à fonctionner. Vous connaissez la Vitruve ? Cet homme entrant aussi bien dans un cercle que dans un carré ? Si si, vous savez, Léonard de Vinci, avec son bonhomme à plusieurs bras et jambes écartées, bah c'est ça. Il semble que la Vitruve provienne en vérité d'un Grec. Bref, ce n'est pas important. Shiki a un jour testé ça avec des corps animaux. Avant d'être interné dans cet enfer. Avant tout ça. Il aimait faire des expériences, morbides cela dit. Mais il ne prenait que des créatures mortes. Du moins, le reste, c'était pas par conscience de faire du mal. Awh, quel grand scientifique...

Tu t'écartes du groupe pour ramasser le petit lapin en peluche. Il est peut-être comme Mr Pouic ! Tu le garde dans tes bras et sort discrètement, le plus discrètement possible pour ne pas attirer l'attention sur toi. Ce n'est pas forcément utile, étant donné que les gens sont trop absorbés par la « victime » de cet incident. Tu le soupçonne de ne pas être la victime, et que la situation ai dégénérée. Tu te figes donc, dehors, l'esprit en fusion, réfléchissant à ce que tu dois faire. Retrouver la fille bleue pour lui rendre le lapin ? Tu te souviens très bien l'avoir vue avec. Tu sens même son odeur sur le lapin. Sauf qu'avec l'air frais, tu n'arriveras jamais à pister son odeur.


    Je laisse échapper un grognement rageur. Puis ferme les yeux et dilate les narines pour chercher dans ma mémoire olfactive l'odeur de la femelle et la pister. Reniflant l'air comme l'aurais fait un chien. Sauf que je suis humain, pas vrai ? Hein ? Totalement. Ma peau fourmille mais je n'y tiens pas compte. Puis je redresse brusquement la tête et me fond dans le mouvement lent des arbres qui danse sous les caresses du vent. J'ai trouvé son odeur, et je la piste. Il n'y a rien d'horrible à ça. Reniflant, humant toujours pour savoir vers ou je me dirige, quelque chose me fait me figer. J'observe les alentours, secoue la tête et continue de marcher.


Shiki rentra dans le bâtiment, chercha encore une meilleure prise olfactive sur l'odeur. Sans le vent, c'est bien plus facile de suivre une piste. Pour il vit. Il la vit, roulé en boule dans un coin. La mademoiselle en bleue avec son lapin... Nan, sans le lapin, puisque c'est lui qui le tenait par le bras. Il hésita. Malgré tout, Shiki est timide, avec sa bouille d'adulte mais son caractère... Des deux. En fait, parfois il semblait plus sage et vieux que la majorité des gens. Et parfois, il semblait être aussi gamin que nous l'étions tous quand nous étions jeune. Mais tout ça, c'est en fonction de l'humeur de son cerveau malade. Il n'a rien fait pour être fou, et il fait en sorte de ne pas l'être. Ou de ne pas se croire l'être, plutôt.

Tu laissas échapper un soupir puis t'assis à côté d'elle, reposant ta tête contre le mur en tendant le lapin devant tes yeux. Puis tu lui tendis, avec un sourire.

« Tiens.»


Et ce fut tout ce que tu dis, fermant les yeux en respirant profondément, bercer par le bruit du cœur battant de la fille bleue.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Lun 19 Aoû - 18:04

Yoshino sentait la présence se rapprocher, elle était comme un petit lapin, prit au piège. Elle la sentit à coter d'elle, alors, elle leva un peu la tête. Elle reconnu son "camarade" de classe... Il tenait quelque chose... La jeune fille sécha ses yeux, et aperçu Yoshinon. Il lui tendit la petite peluche, avec un sourire et lui dit seulement :

- Tiens.

La petite repris Yoshinon dans la main gauche, et elle murmura d'une voix douce mais faible :

- Mer... ci...

Elle n'avait pas l'habitude de parler d'elle même. Surtout très intimidé. Elle pensait qu'elle ne retrouverait jamais son cher lapin.
C'est étrange vous trouvez ? Cet attachement à une peluche ? Ça peut l'être. Le fait même de croire non, d'être persuadée qu'elle est vivante est étrange. Est-ce une maladie ? Non, je ne pense pas. Plus un problème psychique. Manque d'affection principalement. Mais aussi perte d'identité quelque part. A être traiter comme une esclave, on ne sait plus qui on est. Il faut savoir se soumettre. Et la pauvre petite avait prit l'habitude de se soumettre, d'être inexistante presque. Que quelqu'un fasse attention à elle la perturbait énormément. Pas dans un mauvais sens, mais dans un bon. Elle se cacha, comme à sa grande habitude, sous sa capuche. Elle regarda Yoshinon, qui lui dit un peu sur les nerfs :

- Ne m'abandonne plus ! Je ne suis pas un vulgaire jouet je te l'ai déjà dit !

Yoshino hocha la tête pour dire oui. Quand elle parlait avec Yoshinon, elle était comme dans un autre monde. Sauf qu'elle revint vite a la réalité. Se "shiki" était à coter d'elle, et, appart si il était sourd, il l'avait entendu parler à se que les gens appeler "une peluche". Elle ne savait pas se qu'il allait lui dire. A vraie dire, les moqueries, elle en avait l'habitude. Mais il avait l'air assez différent. Déjà, il  lui avait rapporter Yoshinon... Elle appréciait beaucoup ce geste, car même si il ne le savait pas, Yoshinon était important pour elle. Elle avait peur de sa réaction, alors, elle se contenta simplement de fixer son chère lapin, comme pour se donner du courage.
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Ven 23 Aoû - 19:00

    Ton sourire me hante. Je pense encore à tes jolies lèvres pleine. A ta gaieté. Oui, j'ai déjà été amoureux. C’était... Là bas. Tu étais folle, j'étais conquis. Tu étais un cadeau empoisonné. Ils t'ont tués, m'ont punis. Je suis seul, maintenant que tu es partis. Les larmes ayant autrefois vécus dans mon corps l'ont quitté, toi, c'est la vie qui t'as été pris. Je me souviens de ta longue tignasse dorée. De tes beaux yeux si innocents. Awh, que je t'aimais ! Mais de loin. Moi, je n'avais pas le droit de parler aux autres, sinon ils se faisaient punir. J'étais le méchant, le gros sujet d'examen, le cobaye principale. Je ne sais pas pourquoi. Je ne serais jamais. Je ne veux pas le savoir. J'ai quitté cet endroit, je suis libre, libre de vivre une vie de liberté !


Tu as beau te dire que tout ça est du passé, ton esprit, lui, te hurle que la menace persiste. Que tu tues ceux que tu approches. Que tu n'as aucune chance de réaliser ton rêve. Tu ne deviendras jamais chirurgien urgentiste, ni vétérinaire, pauvre Shiki. Les animaux t'aiment peut-être, mais tu es trop étrange, trop instable pour tenir un poste fixe. Tu es doué, ceci ne fait aucun doute, mais trop instable et dangereux. Tu es dangereux, oui. Trop pour être quelqu'un, pas assez pour être un monstre. Tu es... Un entre deux. Tu n'en as même pas conscience. Stupide, hein?

Shiki observe la jeune fille, par ses paupières mi closes. Il sait qu'elle est heureuse. Il sait ce que ça fait, d'être séparé de son ami que personne ne comprend. Il sortit Mr Pouic, le vieux jouet pour chien ayant vaguement la forme d'une balle grise cabossée, difforme plutôt. Mr Pouic est méchant. Il l'aime bien, mais il en reste méchant. Il lui glisse dans l'oreille des choses méchantes et pas bien. Shiki sait que Mr Pouic est mauvais, mais parfois c'est son seul amis, et c'est aussi lui qui a vécu toutes ces horreurs avec lui. Shiki et Mr Pouic sont des survivants. Et des fugitifs. Mais Mr Pouic sort tout droit du délire Schizophrène de Shiki. Il ne parle pas réellement, mais pour Shiki si. Il n'est pas stupide, il a comprit que les autres ne l'entendent pas. Awh, pauvre Shiki. Il ne sera jamais comprit !

    Je m'étire toujours, l'observant discrètement ; Elle parle à son ami pelucheux. Enfin, visiblement. J'vois pas grand chose quand elle est cachée sous sa capuche. J'appuie sur le ventre de Mr Pouic, pour qu'il.. Pouic quoi. Puis entreprends de me mordre pensivement le poignet. Je veux pas mordre Mr pouic, il aime pas ça. Mais j'ai mal aux dents ! Et la fille j'veux pas la mordre non plus. Y'a pas de barreaux aux alentour, donc bon.

Tu restes à l'observer, perdu dans un océan de pensés diverses et variées. Tu es du genre très très distrait.

« Tu t'appelles comment? »

L'aurait p't'être fallut réagir avant, Shiki. Tu es lent, dans ta tête, ou trop rapide. Tu es intelligent mais ne le sais pas. Tu es mature, mais seulement par moment. Tu es trop étrange, mou, et très brusque à la fois. Tu es... Shiki, quoi. tu as détourné ton regard d'elle pour observer Mr Pouic. Il est toujours pareil, n'a pas changé, hormis les traces de crocs. En ce moment même, il ne te hurle qu'une chose. "mange la!"


~ Court, flemme de coder

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Dim 25 Aoû - 11:05

- Tu t'appelles comment?

- Je... Je m'appelle Yoshino...

Oui, Yoshino savait parler, mais bien parler, sauf que avec les inconnus elle était plutôt timide. Elle regarde le jouet que Shiki à sortit. Elle se demande si lui aussi c'est son ami ? Un ami qui parlait, mais dont personne ne l'en croit capable... Comme elle et Yoshinon. Mais elle avait l'impression que ce jouet était méchant, elle ne savait pas pourquoi... Elle s'empressa d'enlever sa capuche, par ce qu'on lui avait dit que c'était mal poli de parler avec un truc sur la tête aux gens. Et puis Shiki avait l'air gentil. Ses cheveux bleus ondulaint et descendaient tranquillement sur ses frêles épaules. Frêle... C'était le mot pour décrire Yoshino. Elle était petite, douce et frêle, certain pourraient la trouver mignonne aussi... C'est à voir. Elle regarda Shiki, qui lui apparemment regardait la genre de balle. Yoshinon demanda :

- Il s'appelle comment ?

Le petit lapin pointait d'une de ces pattes la balle. Elle aurait pu demander à Shiki comment il s'appelait, mais Yoshino le savait puisqu'ils étaient camarades de classe... Apparemment ça ne l'avait pas marqué... C'est vrai qu'il avait l'air un peu endormit en classe. Peut-être qu'il n'aimait pas les cours ? C'est possible... La jeune fille n'aimait pas forcement les cours, mais elle se devait d'être bien éduquée. C'est son maître qui lui avait dit... Son maître... Lui, elle l'aimait pas. Ça devait d'ailleurs être la seule personne qu'elle n'aimait pas. La petite était plutôt du genre à trouver les qualité de chacun, et de ne pas faire attention au défauts. Naïve que tu es petite Yoshino. Un jour, tu te feras prendre, tel un lapin dans une cage, près à être manger tout crus... Pauvre lapin.

HRP : Moi aussi j'ai pas réussis à faire long la /o
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Mar 27 Aoû - 18:28


    Le truc qui ressemblait fortement à un lapin – Gibier- montra du doigt, tout du moins de la patte Mr Pouic. Je souris. Elle était plus mignonne avec la capuche en moins. Je me laissa aller contre le mur sur lequel mon dos était posé, fermant les yeux, Mr Pouic dans la main. C'était rare qu'on s’intéresse à lui. Parce que, premièrement, sa forme étrange n'étais pas vraiment attrayante, et secondement, personne n'a envie de parler à un jouet pour chien. C'est ainsi qu'ils le nomment. Mr Pouic est mon ami, pas un jouet pur chien. Il pouiquait. Les jouets pour chien ne pouiquent pas, de toute façon. Si ? Meuh non. Les jouets pour chien font un bruit qui ressemble plus à un Pwak. Pas un Pouic !


« Lui, c'est monsieur Pouic. Et le petit lapin ? »


Tu souris, à moitié endormis, regardant autour de toi, brusquement à la recherche de quelque chose. Tu avais entendu la voix de quelqu'un, mais personne n'avait parlé. Tu soupiras, frustré de ta propre ouïe défaillante.
Ou de ta schizophrénie.
Tu laissas quelques secondes s'écouler avant de te lever pour faire des allers-retours, nerveux. Mr Pouic posé à l'emplacement que tu occupais quelques secondes auparavant te crachait des trucs à la gueule. Mais personne d'autre que toi ne pouvais entendre. « Lui faire avaler cette affreuse capuche et bouffer son doudou serait moins drôle que de la prendre violemment, tu sais...»

Shiki continuait ses allers-retours nerveux. Mr Pouic lui donnait envie, et il en avait honte. Mais jamais il ne ferait quelque chose de si horrible ! Mr pouic ne se laissa pas démonter et répéta sa phrase plusieurs fois, avant de se taire enfin. D'un soupir rassuré, Shiki se tourna enfin vers la jeune fille et lui sourit, mi désolé mi honteux. Elle devait le prendre pour un abruti fou furieux qui se mettait à arpenter le plancher nerveusement sans raison. C'est pas tout à fait ça, pourtant. Lui, son cas se résume à deux mots. Folie, et peur.
Folie démentielle entravant chacun de ses mouvements depuis sa naissance.
Peur de son être, de son anormalité.
Shiki a toujours essayé, cherché et tout fait pour se faire croire qu'il était normal. Ce dont il ne se doute pas, c'est que la normalité fait peur. Parce que la normalité est anormale.


Doucement, sur le fleuve de la folie, il tourne, tourne la tête en cherchant quelque chose pour se rattraper. Il gémit, tordu dans cet effroyable tourbillon de colère. Doucement, tout doucement, il rouvrit les yeux. Les deux hommes n'avaient pas bougé. Ils le regardaient. Il su qu'il n'avait pas d'autre choix pour s'en sortir. Il hurla. Un hurlement profond, crachant de ses poumons la haine, la peur, la colère, la douleur. Il n'allait pas se laisser faire...

Ce souvenir hantera à jamais sa mémoire. Le souvenir de cette première fois sur la table. Un souvenir honteux qu'il enfouit au plus profond de son être. Qu'il aurait aimé oublié.

~Effroyablement court, et mince le codage, pardooon

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Mar 27 Aoû - 20:16

- Lui, c'est monsieur Pouic. Et le petit lapin ?

Elle sourit. Au moins, Yoshino se sentait moins seule à parler à "une peluche ou un jouet" comme disais les autres. Non non ils sont vivant ! Elle lui répondit avec gentillesse :

- Il s'appelle Yoshinon...

Shiki avait l'air de chercher quelque chose. Puis il se leva, laissant Mr. Pouic à sa place. Elle le regarda, elle avait l’impression que Mr. Pouic était mauvais... Il faisait des allers-retours nerveux. Il a l'air... Un peu bizarre, un mélange de peur et peut-être de folie ? Yoshino s'inquiète pour lui, elle le regarde, ne sachant que faire. Elle le regarder, il avait l'air en détresse, alors elle répété d'une voix douce :

- Shiki ? Shiki ?

Et puis, à un moment il s'arrêta, et se tourna vers la petite. Il lui sourit. Mais son sourire était entre la honte, et la désolation. Yoshino sait que, dans ses moments, on as besoin de quelqu'un. Elle se lève, se dirige vers le jeune homme, et le prend dans ses bras. Elle avait déjà était seule dans les moments difficile, alors elle se dit que peut-être sa le réconforterais... D'un coter, la fille au cheveux bleu se sentait un peu petite et vulnérable, mais elle n'y fit pas attention. Shiki est gentil n'est ce pas ? Enfin, c'est se qu'elle pensais. En réalité elle ne le connaissait pas plus que sa. Mais elle l'aimait bien... Peut-être par ce que lui aussi, il était différent ? La normalité... Ce ne sont que des clones. Des moutons blancs qui suivent sans personnalité propre leur berger. Et puis il y a les moutons noirs, qui eux vont à l'aventure, et son rejeter par leur différence. Elle espérait que Shiki ne la pousserais pas, ou quelque chose comme sa... Sa tête était coller à son torse, et elle entendait son cœur battre... La petite au yeux bleu se demanda qu'est-ce qui l'avait affoler ainsi, mais elle n'osa pas poser la question. Elle ne bougea pas, et se surpris même à fermer les yeux, écoutant son cœur battre. C'était bizarre, elle n'avait jamais entendu un cœur battre de cette façon. Elle entendait même son propre cœur battre, dans ce silence absolue. L'ambiance était étrange. Enfin étrange, on aurait dit que le temps c'était arrêtez.

HRP : M'en fou du codage tu sais xD ! Et arrête de dire que c'est cour quand tu voit ce que j'écris u.u
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Ven 30 Aoû - 20:18




Shiki Oniyama.
«  Doucement, le chagrin, quitte tes traits, pour laisser place à l'amertume ~ »



    Elle l'enlaça. Shiki paniqua. Il paniqua vraiment. La peur viscérale qui s'engouffre dans les tripes. La réaction accompagné de l'armée de regret.  Elle allait le regretter amèrement. Il le savait. Mais il resta là, pétrifié, paralysé par la peur. Non. NON.

    Le cercle puissant d'acier se referma sur sa cuisse. Il se contenta de pousser un « mpf » rauque, faute de mot pour définir ce grognement mi gargouillis. Un autre claquement résonna. Mais Shiki savait que ce n'était pas tout. Il ferma les yeux, et balança sa tête d'avant en arrière, sur le son d'une musique inconnue. Je suis si seul... Dans ce sombre paradis qui a sombré dans le chaos
    La lumière n'existait pas ici. La lumière avait fuit cet endroit. Cet endroit ou ils les menaient à chaque fois qu'ils n'étaient pas sages. La cage des ombres. Une faille dans ce faux paradis que l'homme c'est construit. Cet endroit est plutôt un véritable enfers. Shiki tira violemment. L'anneau claqua encore. Il grogna. Un son rauque, un cri muet  dans ce silence étouffant. Et il tomba dans l'inconscience, dormit dans l’abîme de la mort.  


    Tu la repoussas brusquement. Trop d'ailleurs. Ton cœur était en train de battre tellement vite et fort que si il s'était échappé de ta poitrine, ça ne t'aurais pas étonné. Pourquoi elle a fait ça, hein ? Elle essayait de te planter une seringue dans le dos ? Ou de te maintenir ? Tu secoues la tête, soudain secoué de violents tremblements. Ton esprit est traumatisé. Donc il identifie par moment tout comme ce qui était avant. Cette phrase ne veut rien dire. C'est pas grave, hein. Tu t'en fous un peu, des phrases. Tu fais volte face et te colle contre le mur, posant ton front sur la surface froide de celui ci. Pourquoi tu l'as repoussé, hein ? Elle voulait te rassurer. Elle est gentille, Yoshino. Mr Pouic grogne des insanités qui te font peur. Tu gémis, toujours crispé contre le mur. Avant de donner un coup de tête dedans. Ton front te brûle sous le coup, mais tu recommences. Tu faisais ça, avant, pour dormir, pour oublier. Même si après ça fait mal au crâne. Tu supportes assez bien la douleur, d'ailleurs.

    Shiki avait le front rouge vif, et redonna un troisième coup contre le mur. Un peu de sang s'écoula de la frontière entre son cuir chevelu et la peau de son visage. Ses dents serrées claquaient, et ses jointures étaient blanches, tellement blanches que ça en était inquiétant. Il était en pleine crise. Et lâcha un grognement de douleur. Puis se retourna pour s'affale, dos au mur, roulé en boule. Il n'arrivait pas à se plonger dans le noir. Physiquement il pourrait le faire, bien sûr. Mais quelque chose dans sa tête lui hurlait d'arrêter.
    Il aurait put paraître pitoyable. Hors, quand on parlait de Shiki, c'était plutôt terrifiant. Shiki faisait peur, il avait un visage adulte, et surtout un regard prédateur. Hormis les deux pommettes rebondies qui lui donnait un air enfantin, il avait le profil d'un homme. Et était Schizo', bipolaire, dangereux, garou. Fou, tout simplement.

    Oui. Il était l’incarnation de la folie démentielle des hommes. Il était un monstre, une créature noyée dans les abysses des ténèbres. Lui, il pouvait se permettre de juger les gens. Il était extrêmement intelligent. Mais cette intelligence était terrifiante. Il était puissant. Une puissance meurtrière. Mais il n'était pas... Heureux. Il avait peur de lui même. Peur d'avant. Mais aussi peur d'après. Shiki pouvait paraître puissant, mais il n'était qu'un enfant. Prisonnier dans les arcanes du mal et du chaos.
    Il ne cherchait juste qu'à s'échapper. A trouver la rédemption.
    Autant vaut mieux se tuer, parce que le monde semble avoir jeté son dévolu sur lui. Et il avait tellement souffert que c'était irréparable. Le cœur blessé le reste, même pansé, il reste blessé.


    « Pardon... »



    Un gémissement à moitié noyé par ses larmes. Il pleurait. Mais pas comme un enfant, non. Comme un monstre cherchant à s'échapper de son enfer intérieur. Et extérieur.




    # sorry court late nul bwah D:



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Lun 2 Sep - 20:06

Son cœur bat de plus en plus fort, Yoshino se demande ce qu'il a. Il a l'air assez... Non, en fait, il explose, il envoie violemment Yoshino balader, et la petite recule. Elle à peur. Peur de ce qu'il peut faire... Elle est figer, son regard est bloquer sur Shiki entrain de se frapper la tête contre le mur. Mais elle a tellement peur de lui maintenant, du moins pour l'instant, qu'elle n'arrive pas à lui hurler d'arrêtez, lui hurlez de cessez ces conneries, lui hurlez qu'il ne doit pas se faire de mal... Parce que Yoshino est sur qu'il est quelqu'un de bien au fond. La fille au cheveux bleu le voit s'affaler, et c'est la dernière fois qu'elle regarda car, elle aussi, se recroquevilla sur elle même. Un mouvement de balançoire l'animer, elle balançait d'avant en arrière, terroriser par ce qui venais de se passer... Encore... Elle c'était fait encore rejeter... Les larmes coulèrent d'elle même, et la pluie résonna dehors. Oui, en effet, quand Yoshino pleure, la pluie tombe. Elle ne sait pas encore contrôler complètement son pouvoir... Elle à peur... Et si il essayé de lui faire du mal ?... Si... Si lui aussi allez la maltraiter ? Elle pause ses mains au sol... Son ange... Zadkiel... Seul lui peu la sauver encore une fois ! Elle inspire, son coeur bat trop vite, elle allez hurler, quand la voix de Shiki la ramène à la réalité :

- Pardon...

Sa voix était bizarre... Elle tremblait, comme si... Il.. Pleurait ? Yoshino relève la tête, et voit ces larmes couler. Ses yeux s'ouvrent en grands, et ses propres larmes s'arrêtent de couler. Il semblait souffrir... Et énormément. La petite se relève, et s'approche de lui. Elle se baisse, et approche doucement sa main de son visage, elle s'arrête en cour de route, de peur qu'il la rejette encore... Sa main tremble... Mais elle s'auto convint, que de toute façon, elle aurait fait se qu'elle pensée juste. Sa main se rapproche doucement, comme quand on essaye d'approcher un animal dangereux. Elle la pose sur sa joue, et lui essuie ses larmes. Elle lui sourit, un sourire sincère, qui exprime sa bonté d'esprit, et ses bonne intention. Elle le regarde et dit d'une voix douce :

- Ce n'est pas grave ne t'inquiète pas... Si... Si tu veux me parler, tu peux...

HRP : Cour désolée -w-
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Lun 2 Sep - 20:42

Shiki renifla, toujours sanglotant, les yeux fermés. Il n'avait qu'un seul œil qui pleurait. Qu'un seul œil normal. Mais il sentait la main de la jeune fille entre deux. Il sentait sa peur. Il aurait voulut approcher sa tête pour la frotter contre cette main mais il n'osait pas. Alors qu'il pensait qu'elle allait reculer, elle touche sa joue. Shiki ouvrit grands les yeux et l'observa, à moitié la bouche entre-ouverte.
Puis, comme si le déclic se faisait, comme si son mouvement était une invitation, il se jeta sur elle. Pour enfouir son nez dans le cou de la jeune fille, la serrer dans ses bras, comme un doudou. Il renifla l'odeur de la jeune fille, toujours sanglotant, toujours enfermé dans cet enfer de ténèbres qui était le sien.


Tu restas un moment serrant le corps de Yoshino contre le tiens, te calmant doucement en te laissant bercer par le son de son cœur battant promptement. Tu finis par la relâcher tendrement et t'écarter un peu, toujours assis sur le sol. Tu souris, essuie tes larmes du revers de ta manche, et lui offre un autre sourire admiratif. Ton cerveau marche calmement maintenant, et ton front te fait mal. Tu vas avoir une sale bosse... Mais dans l'immédiat, tu te contente d'observer la jeune fille. Tu l'aimes bien, plutôt comme une petite sœur, vous voyez, qu'autre chose. Oui, elle te fait penser à quelqu'un qu'on serre dans les bras sans arrière pensée, qu'on apprécie, mais sans vouloir aller trop loin. Quelqu'un qui ne dépassera jamais le palier d'ami très proche à qui on se confie.

Shiki a toujours été... Non, je reformule. Shiki n'a jamais eut de relation. JE veux dire, en dehors de l'asile ou il était, il n'a pas eut le temps. Et avant d'aller dans cet enfer, il était... Très dangereux, instable et glauque. L'asile l'a rendu fou. La Daemon Academy commence à le faire regagner la vérités. Mais jamais il sera guérit ; Il restera fou. Donc en gros il n'a jamais eut de véritable relation, amicale ou autre. C't'une première pour lui, quoi..

« Non, non, c'trop compliqué. Mais ça va. Merci ! »


Tu n'as pas l'habitude de sourire autant, et avoir autant de vérité luisante dans tes sourires, et là tu dois avoir sourit trois fois. Défonçage de score des quatre dernières années ! Ton sourire a tendance à rendre ton visage plus enfantin encore. Ton visage pourtant si adulte... Un visage d'adulte sur un gosse encore enfermé dans un cauchemar. Tu ne pourra jamais retrouver la normalité, dans le principe tel que déjà la normalité est anormal. Mais tu dois lutter contre les démons du passé, contre les peurs du présent contre ton loup, contre ton monstre intérieur, contre les arcanes de ton être. C'est trop compliqué pour un seul être humain, faible mentalement qui plus est.

« Je suis... Désolé... »


Un regard de chiot battu, piteux, levé vers la jeune fille. Lapin. Shiki ne pouvais pas la voir autrement. Enfin, le loup de Shiki. Il se demanda si elle était capable de se changer en lapin... Enfin, son loup. Parce que Shiki ne savait même pas que lui, c'était un garou, donc bon. Parfois son loup, plus fort et agressif, et surtout dominant, que lui, prenait le dessus. Là, c'était Shiki la bestiole. Parfois, sa folie prenait le dessus. Là, c'était Shiki le monstre. Quand ces deux côtés fusionnaient, c'était la fin, la folie démentielle d'une créature folle furieuse. Heureusement, ça n'arrivait pas souvent...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Dim 8 Sep - 16:33

Yoshino sursauta quand elle senti Shiki lui sauter dans les bras. C'était assez étrange tout de même... Il devait faire deux fois sa taille, et pourtant, c'était lui qui était dans ses bras. Il avait enfouie son nez dans son cou, et il se calmait au fur et a mesure que le temps passer. Yoshino lui caresser doucement les cheveux, comme un berce un enfant... Il fini par être calme, et par reculer, brisant ainsi l'étreinte. Il s'écarte un peu, toujours assis sur le sol, il lui sourit, et la petite' trouvait que sa lui aller bien de sourire. Le brun fini par faire cesser ses larmes, et il lui sourit encore. Yoshino le lui rendit, un sourire angélique. Même si Shiki était un peu bizarre, elle l'aimait bien. Pas du genre amour, mais plus comme un grand frère peut-être... Il finit par lui répondre :

- Non, non, c'trop compliqué. Mais ça va. Merci !

Elle hoche la tête, toujours se sourire au lèvre, comme pour lui indiquer que si un jour il veut lu parler, il n'as pas a hésiter. Contre toute attente, il s'excusa encore :

- Je suis... Désolé...

Sa tête était juste.... Trop choupinou de la vie !! Personne ne pouvait pas craquer quand on voyait son regard de chien battu. C'était trop meugnoooooooon ! Elle lui sourit ( oui encore ! ) et lui dit toujours avec cette voix douce :

- Ne t'excuse pas voyons ! Sa peut arriver !

Elle allait se lever, pour lui tendre la main et qu'il parte genre je sais pas moi ! Manger un truc ou quelque chose comme sa ! Mais non, son pied se pris dans son kappa, et elle lui tomba littéralement dessus. Le truc c'est qu'on peut se dire que c'est pas grave tout sa. Sa aurais pu l'être si elle ne sentait pas quelque chose d'humide sur ces lèvres. Quand elle rouvrit les yeux, devinait ce qu'elle voit au premier plan ? Les yeux de Shiki. Elle les trouvait beaux de près. Mais c'est pas sa le plus important. Le truc, c'est qu'elle se rend compte qu'elle était entrain de l'embrasser en fait. Son cerveaux eu un moment de bug, ou elle devint rouge comme une tomate ! Et elle recula directement et lança la voix toute tremblante :

- Dé... Dé... Désolée désolée ! J'ai pas fais exprès....

Yoshino a beaucoup de mal avec tout ce qui est affectif. Quoi, vous comprenez pas ? En gros, c'est la première fois qu'elle embrasse un homme quoi. En lui tombant dessus EN PLUS... Quel douée cette petite Yoshi ! Bref, inutile de vous dire qu'elle était complètement gênée. En plus, vu le caractère instable de Shiki, elle ne savait absolument pas comment il allait réagir. Enfin pour elle, c'est comme si elle avait embrasser son grand frère ! Elle arrivait même plus à penser normalement, elle ne comprenais plus rien la ! Pauvre fille...
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Sam 14 Sep - 22:34

Il est tout à fait possible de dépasser le stade de la gêne. Ça rend certain malade, d'être fou furieux ; On cache souvent nos émotions derrière d'autres. Shiki, lui cache sa gêne... Dans la gêne, normalement. Sauf là. Il reste bouché bée, regardant Yoshino, toute son attention centrée sur une seule personne. Son front le brûle toujours, et une goutte de sang perle jusqu'à sa joue. Il ne réagit pas, reste immobile, figé, cherchant une solution à son problème. Shiki avait toujours eut un train de retard dans les relations externes. Et amicales. Mais là, dans l'immédiat, il cherchait juste à s'expliquer ce qui s'était passé. Son cerveau retraça lentement le cheminement.
Il avait vue Yoshino se lever et tendre la main vers lui. Il allait lever le bras quand un froissement de tissus le surprit. Et elle tomba sur lui. Il eut d'abord l'intention de la réceptionner pour pas qu'elle se fasse mal. Mais quelque chose de chaud et d'humide s'était collé contre ses lèvres. Il n'avait pas bougé. Il sentait le petit corps tout chaud, tellement vivant dans ses bras en même temps. Et elle a reculé, rouge comme une pivoine, pour s'excuser.

Vous voyez, quand on vit seul et qu'on trouve enfin quelqu'un qui nous comprend et qu'on apprécie, bah les choses comme ça, c'est trop rapide. Surtout que tu n'avais pas l'intention de l'embrasser, toi. Elle te fait penser à quelque chose de précieux, mais pas excitant comme ça. T'apprécie sa présence, mais pas... De cette manière. T'as beau débarqué dans ce genre de choses, tu sais quand même reconnaître l'attirance, et le désir. Hors, là, t'as pas envie de faire autre chose que de lui parler, rire avec elle et la consoler. Comme une relation frère/sœur. Sauf que de là à entretenir une relation quasi fraternelle, il te fallait mieux la connaître. Tu ne pense pas que ça pose problème, d'ailleurs.
Ton cerveau fait le chemin tout seul, comme un grand. Si elle est gênée, et qu'elle est tombée, c'est que c'est accidentel. Aucune complication. Si ton corps a réagit, c'est parce que tu crèves la dalle et que t'as eut peur. En effet, maintenant tout s'explique. Mais tu as laisser un blanc, parce que tout prendre en compte et réfléchir, ça prend du temps.

Je cligne des yeux, et pousse un petit grognement. Avant de me relever et de lui tendre la main. Un sourire rassurant se dessine sur mes lèvres tandis que je m'exprime d'une voix calme -autant que j'en sois capable dans l'immédiat des choses-

« C'est pas grave, c'est des choses qui arrivent »
Shiki a beau paraître calme, son lui intérieur est en plein négociation avec les autres caractères qui font de lui une boule à multiple facettes. Comme une boule disco, ouais. Sauf que les boules disco, elles sont argentés. La couleur de Shiki serait plutôt le rouge. Trahissant la passion mais aussi le sang de la folie. Une couleur complexe, autant que le blanc, le bleu, le gris, le vert, le noir, le jaune... Et autant que le reste des couleurs. Quoi que le gris est neutre, le noir ténébreux et le blanc pur. Vous saviez que les couleurs avaient une signification pour chacune ? Ca dépend du peuple et de la personne, mais pas mal de perceptions sont identiques. Shiki aime apprendre la racine de chaque chose. Mais il aime par dessus tout la médecine. C'est d'ailleurs pour ça qu'il connaît aussi bien qu'un médecin le corps humain et ses réflexes, surtout les mauvais, réactions à la peur et la douleur, par exemple. Mais c'est surtout parce qu'il en a eut la désagréable expérience.

Avant de partir dans notre délire coloré, nous parlions de toi, ton regard serein, tes grands yeux doux, et ton petit sourire. Tu as eut l'occasion de voir ses yeux de très près, et ils sont magnifiques. Bleus, mais pas seulement. Vous voyez, la pupille est une chose que les êtres humains ont de personnels. Il doit y avoir une seule famille dans le monde qui possède des pupilles identiques, et encore. Chacune à une différence, donc. Infime ou pas. Elle, ses yeux sont bleus, magnifiques, profonds et éclatants. Tu penses être capable de les regarder sagement pendant quelques temps, quand même. Tu as tendance à être facilement divertissable...
# Nul et ultra late, pardooooon !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Dim 22 Sep - 9:06

- C'est pas grave, c'est des choses qui arrivent

C'est parole, sa voix, son sourire, son regard. Tout était en place pour qu'elle ne s'en veuille pas. Pourtant, Yoshino ressentait une honte au fond d'elle, enfin, elle avait peur que Shiki doute d'elle et qu'il croit que la petite avait fait sa volontairement. Ce qui n'était pas le cas bien évidemment. Elle se calma quand elle vit la main de son "frère" se tendre vers elle. La jeune fille sourit, et l'attrapa pour se relever. Contrairement à ce que l'on pourrais croire, elle ne lâcha pas sa main. Comme si au fond d'elle, la peur d'être à nouveaux abandonner resurgissait. Vous savez l'abandon, on croit souvent que sa ne laisse aucune trace. Et pourtant ! On se sent seul, mal aimée, trahit... Ce qui s'en suit est évidemment la colère, la haine, et souvent sa fini au meurtre. Mais il y a une autre partit qui ne passe pas le stade de la colère, qui tombe dans la tristesse et la dépression, et qui fini par se suicider. On voit beaucoup de suicide, et parfois on se dit que c'est normal, et on oublie. Mais non ! Sa ne l'est pas ! Le suicide est quelque chose de grave. Si des gens en arrive à ce stade, c'est qu'il y a bien une raison. On ne vie qu'une fois, autant en profiter ! Enfin une fois, qui sait, peut-être qu'on se réanime après la mort ? Peut-être que l'insecte qu'on écrase aujourd'hui, était quelqu'un de sa famille hier. Enfin bref, revenons à notre petite Yoshino.

Elle regarde Shiki, et lui sourit. Avec une voix douce elle lui demanda :

- Tu veux aller où ?

HRP : N'importe quoi ! T'as vu se que j'ai répondu ? -w- j'essaye de répondre à tout mes RP's vite parce que j'aurais pas l'ordi cette aprem donc désolée que ce soit aussi court et nul T-T
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Mar 22 Oct - 22:03

Vous savez y'a des moments ou, même si on apprécie énormément la personne et même si cette personne, on vient de la rencontrer, y'a des moments ou on veut être seul. Y'a deux types de solitude. Enfin, des classes générales. La solitude simple, passagère, et celle qui nous fait nous enfermer dans une prison d'idées noires et de sombres pensées. Il ne faut pas pencher du mauvais coté, c'est tout. Mais la solitude fait du bien, parfois. Elle permet de se reposer, de pouvoir laisser ses esprits reprennent les rênes... Et bien, là, Shiki voulait réfléchir. Une chose simple, mais tellement compliquée par les mœurs diverses de chacun. Shiki n'a pas à se venter d'être stable, mais il peut se permettre de souffler, n'est ce pas? Après tout il est...


    Normal. Je suis normal, c'est tout. Elle, elle me croit, hein ? Elle pense que je suis normal aussi ! Ca se voit. Elle a pas peur de moi. Et son regard est pas moche comme celui des autres. Dégout, horreur, vous savez, tout ça... Pitié, aussi.  Je trouve ça répugnant. J'aime pas. Je préfère quand ils me regardent normalement. Comme elle ! Je l'aime bien. Elle est gentille, elle ! Et elle ne me juge pas. Je souris, la regardant tendrement. J'ai pas envie de refuser, mais je dois aller voir l'infirmière de toute façon. Elle me donne des médicaments. Et Yoshino, elle pourrait m'accompagner ? Non. Non, après, je dois réfléchir à ce qui vient de se passer... Demain, si on mangeait ensemble ? Ce serait cool !


Tu as vraiment besoin de prendre tes médicaments, toi. Et vite. Ton attitude est trop... Changeante. Comme tout le temps, vous allez me dire. Mais parfois, ça dérape. Les médicaments te calment, ils sont assez puissants, d'ailleurs. Il le faut bien... Et ils calment le loup. Un loup garou se doit d'être violent et colérique, c'est dans leurs natures.  Tu n'échappe malheureusement pas à la règle, même si tu n'es pas un "naturel". Non, le VLG -virus Loup Garou- T'as été implanté dans les veines là-bas. Mais ça, tu ne le sais pas. T'as toujours crus; ou plutôt, tu n'as jamais su; que tu étais un garou. Tu refuses de le savoir, après tout, tu es "normal". Tu te crois l'être, en tout cas.
Tu lui souris donc tendrement, tes yeux s'étant adoucis. C'est un grand homme qui l'a dis; les yeux sont une fenêtre sur l'âme. Les siens sont spectaculaires. Les tiens ? Etranges, anormaux. C'est un signe, si vous voulez mon avis...

Shiki s'étire, tendant ses muscles puissants, puis refrène un bâillement. C'est épuisant, de ressentir tant d'émotions. Surtout quand on est un loup garou fou. La folie est quelque chose d'universel, mais... Vraiment, fou. Il ébouriffe tendrement les cheveux de Yoshino pour reprendre d'une voix calme.

« J'dois y aller mais... On... »


Il marque une pose, réfléchissant à la manière de dire sa phrase. Il est gêné, sensation étrangère pour lui.


«Tu veux bien manger avec moi, demain ? »


Voilà, c'est dit. Il ponctue sa phrase d'un adorable sourire.



Very short & late, shorryzo ~ .

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Ven 25 Oct - 10:49

Il a l'air hésitant, et on dirait qu'il réfléchit. Yoshino ne peut savoir malheureusement quoi. Mais il y a des choses parfois qu'il ne vaut mieux pas connaître. Des choses qui font mal, des choses qu'on aimerait qu'elles n'existent pas... Des choses avec lesquelles ont à du mal à s'exprimer, des choses secrètes. Yoshino à du mal, elle aussi à parler de son traumatisme, vous savez, son maître. Imaginer qu'elle en parle, on se moquerait d'elle, surement, pourtant, elle se sentait bien avec Shiki, mais ce n'est pas le moment, c'est encore trop tôt. Elle le regarde s'étirer, ça fait vraiment étrange, elle a l'impression qu'elle pourrait se faire croquer à tout moment, mais pourtant, elle a confiance. Il répond finalement en ébouriffant les cheveux de Yoshi' :

- J'dois y aller mais... On...

Il marque une pause, ce qui étonne la petite, mais il ajoute finalement :

- Tu veux bien manger avec moi, demain ?

Il sourit, étrangement, Yoshino à l'impression qu'il ne sourit pas souvent, pourtant, ça lui va bien de sourire. Elle se dit qu'il doit avoir quelque chose à faire, quelque chose d'apparemment important, et bien soit. Elle ne va pas aller chercher à savoir quoi, puisque de toute façon, s'il veut lui en parler, il lui en parlera un jour. Elle sourit contente de la proposition et répond :

- Heu... Je... Oui bien sûr !

Elle n'avait pas besoin d'en savoir plus, le revoir lui suffisait amplement, c'est trop mignon.

HRP : Bwah tu parles, j'écris 10 fois moins que toi alors chut -w-
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ] Mer 6 Nov - 20:24


~ Shiki Oniyama.
Feat. Yoshino


Shiki était heureux. Non, pire que ça. Il serait presque arrivé au point de sautiller joyeusement en couinant comme une gamine. Surexcité, et heureux, voilà. Il lui décrocha un autre de ces sourires si rare chez lui, les sourires qui fondaient la glace, vous mettait de bonne humeur; un sourire éclatant, dentition Colgate en prime. Oui, Shiki prend grand soin de ses dents. On va dire qu'un garou avec la dentition aussi fragile que la sienne le doit bien. Vous savez, les bâtonnets à mastiquer pour chien ? S'il n'avait pas peur de paraitre "anormal" il en mâchouillerait. Il aime bien, même si l'odeur le répugne un peu. Et oui, notre joli monsieur est un canidé, ne l'oubliez pas. Et il est fou. Quoi qu'il en dise, il le sait. Mais on n'aime jamais ce qu'on a et lorgne plus ce qu'on les autres. C'est la nature humaine, que voulez-vous...

Il se penche pour déposer un baiser rapide sur la joue de Yoshino, la petite fille en bleu, avant de faire volte face et de se diriger calmement vers... ou ? Il ne sait même plus. Peu importe. Il a un sourire niais sur le visage. Sur son visage, ça rend tellement adorable... Il marche donc sans se retourner, même si son crâne lui fait encore assez mal, il est.... Bien. Que vouloir de plus ?

On va dire que c'est finiiiiis. END  





Very late, sorry. Je lock~








 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pouic ~ [PV Jo' ]

Pouic ~ [PV Jo' ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Gigai qui faisait "Pouic". [PV Naezka]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon Academy :: ARCHIVES ~ :: RPs terminés-