POUIC ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Sam 5 Avr - 22:43

«Me reconnais-tu ?»



Aaron Anderson


Feat'. Dyk'.




Je l'ai su dès le premier regard. C'est quelque chose dont je ne peux douter, tu sais. Cette odeur, cette voix, ces yeux... Oh, oui, c'était exactement comme dans ces funestes souvenirs que j'ai. La même chose, à quelques petites choses près...
• • •

D'un cauchemar rappelant vaguement la journée ou m'a vie à basculé, je me réveille. Les bruits des sirènes, les voix inconnues qui beuglent de partout, mes pleurs, tout reste en mémoire malgré le fait que je sois réveillé. C'est si dur à revivre. Non, je ne parle pas de la mort de mes parents. Je les aimais, évidement, mais... Je me souviens qu'ils me regardaient avec une sorte de dégout. Je les aimais, mais leur mort ne m'a pas tant affecté, tout comme la mienne ne le leur aurait pas fait si mal. Non, ce qui fait mal, c'est d'être séparé de son frère, la seule personne avec qui je passais mon temps. Oh, et d'être envoyé là bas. Des endroits ignobles, où j'ai servis de... De chose.

Mais maintenant, j'ai trouvé un abris. Un endroit ou on ne me regarde pas -trop- comme un monstre, une ignominie. Un endroit ou il y a pire que moi. Ou je peux me sentir... Ouais, presque normal ! Mais, tu sais, si tu avais été là, je me serais sentis bien. Que ce soit dans une cage, dans un puits où peu importe. Je rêve de te retrouver, toi, mon grand frère, la figure de protection, de soin, d'amour. On peut dire que je t'idéalise; peut-être que c'est vrai, mais que faire. J'ai besoin de croire en un dieu, comme tout être humain. Il faut croire que c'est tombé sur toi.

Je me revois, presque bébé, à t'écouter me déblatérer des choses que même maintenant je ne comprendrais pas. Tu étais passionné de sciences... Eyh, dis moi, Est-ce que ça a changé ? Je trouve que ça te donnais un charme, une allure de savant fou. C'était drôle. Je faisais mine de suivre tes explications, mais j'aimais juste entendre ta voix. Je ne l'avouerais jamais, mais elle me berçait. Elle me donnais envie de dormir... Pas que tu sois ennuyant ! ... Enfin, certains sujets que tu abordais...

Je m'étire langoureusement, essayant de chasser les souvenirs qui me hantent, qui reviennent toujours, tout le temps, pour marquer d'avantage ton absence. Ça n'a aucun rapport avec de l'amour. C'est juste... Que tu es la seule personne à m'avoir jamais consolé, aimé. Enfin, si tu m'aimais. Je n'ai jamais su... je ne sais pas... Bref. Je fixe longuement le plafond, essayant de reprendre mes esprits, de chasser cette sensation d'inutilité. Ma vie ne sert pas à grand chose... Hormis d'être le cobaye de ces gens. Mais je ne suis plus un cobaye. Je suis libre. Et pour ça, la vie mérite bien de suivre son cours, non ?

Levant mon corps encore endormis, je me dirige vers la sortie. J'ai envie; non, j'ai besoin de prendre l'air. Il est tard. J'ai dormis toute la journée, et ; oui; j'ai loupé tous mes cours. Maintenant, je peux sortir torse nu sans problème, vue qu'il n'y a plus personne. C'est d'ailleurs ce que je fais. Je baille à m'en décrocher la mâchoire, marchant au hasard. Je me suis toujours sentis claustrophobe dans les endroits comme ces couloirs, tout ces murs me mettent mal à l'aise. Tu sais, je n'ai aucun sens de l'orientation. Sûrement parce que j'ai toujours vécu dans une boite noire. Enfin, presque toujours...

C'est là que je l'ai sentis. L'odeur qui s'est imprimé depuis ma toute petite enfance. Au début, j'étais figé, incapable de mettre un nom, un visage, sur cette fragrance de mon enfance. Et bam, d'un coup, ça surgit. Dykstra. Mon frère. Oh, bien évidement, j'ai d'abord douté. Et très fort. Et je doute encore. Là, maintenant, m'approchant de la source de cette odeur, les narines dilatées. Je piste comme un chien. Puis j'aperçois une silhouette. Est-ce toi ? J'ai l'espoir. Je m'approche encore, dans ton dos. Tu me tourne dos, mais tant mieux. J'aperçois mon reflet dans le métal luisant d'un casier. J'ai l'air de quoi, avec mes yeux qui ne se décident pas entre le brun et le orange pastel, mh ? Je ferais peur à n'importe qui. Et c'est bien là le problème. Et si je faisais peur à mon propre frère ?

« ... Dyk'...? »

Je n'ai même pas honte de ma voix chevrotante. Je suis concentré entièrement sur la personne devant moi. Quel con, ne jamais arriver derrière quelqu'un, ça fait toujours peur... Va vraiment falloir que je retravaille mon entrée en matière, hein ?

Short, gomen o/

© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

avatar
Neutre
Neutre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 656
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 20
Localisation : Au pays des poneys \o/
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Mar 1 Juil - 19:17

Dykstra - Aaron

J'ai tout prévu pour aujourd'hui. De 8h à 11h, je fais cours ; à partir de 11h, je vais prendre un café et je regarde la réaction qu'ont les molécules de sucre avec le dernier produit que j'ai créé ; à midi pile, je mange, j'ai envie d'un sandwich ; à 13h30, je reprends les cours ; à 14h30, j'abandonne les garnements pour observer comment d'autres s'entraînent ; à 16h10, je retourne dans la salle des profs pour voir les consommations des profs daemons, et je parle avec eux ; à 16h55, je vais à mon bureau pour corriger les devoirs restants, car, j'ai pris du retard ; à 18h15, je vais me reposer en faisant quelques expériences, plus passionnantes que le sucre ; à 20h30, je me débarrasse des possibles animaux morts ; à 20h30, je me repose réellement !

Le plus intéressant dans cette journée, ce sont bien les expériences. Et pourtant... Je place ma plus grande envie en tout dernier ! On garde le meilleur pour la fin, n'est-ce pas ? J'aime cette philosophie plus que tout ! Je considère comme fou ceux qui s'entêtent à manger d'abord le meilleur. Terminer par le pire, c'est désagréable, et ça laisse un goût déplaisant dans la bouche jusqu'à ce qu'on se brosse les dents.  Il en va de même pour les tests ! Mes habitudes sont peut-être trop ancrées dans mon cerveau, mais il n'empêche que je reste intelligent malgré tout. Je ne peux pas vraiment mettre de niveau à ce que je fais, je sais qu'il est très bon, c'est tout. Il faut s'imposer un peu de modestie, parfois !

Il m'arrive de souhaiter que les élèves soient faciles d'accès pour la recherche, qu'on puisse s'en servir librement. -On peut déjà, c'est certain !- Cependant des limites existent, et c'est une chose déplaisante. Quand je vois leurs têtes endormies, j'ai l'irrépressible envie de mettre à pratique mes connaissances. Ça arrive, ça arrive... Après tout, ils devraient témoigner un peu d'intérêt pour cette matière. Juste un peu, ce sera suffisant. J'admets que ce n'est pas facile d'adhérer à quelque chose que l'on ne porte pas dans son cœur, cela dit. De plus, je ne suis pas beaucoup plus vieux que les élèves, ça peut poser problème au niveau de l'autorité.

Faire cours à ces gens me rappellent très clairement lorsque je le faisais avec mon frère... Il a toujours été légèrement bizarre, pourtant, ça ne m'a pas touché. Je ne sais pas comment il a évolué, ce qu'il est devenu après la division de la famille. Il est peut-être mort. Hum... ça ne m'étonnerait que peu ! Aaron peut signifier un très bon sujet d'étude, d'après mes souvenirs. Je suis un horrible grand frère d'oser penser ainsi de ma famille, mais il faut avouer ce qu'il en est ; quand on est scientifique, on ne refuse pas un cas intéressant.

Un cas perdu, pour moi. Je ne suis pas près de le retrouver ! Il a grandi -j'espère pour lui-, changé, évolué... En gros, je pourrai passer à côté que je ne saurais même pas qui il est. C'est vraiment dommage. Je n'étais pas assez rigoureux, à sept ans. Je n'ai pas pensé à noter les choses qui m'interpellaient chez lui, mis à part ses yeux. Je me rassure, bien évidemment, en pensant qu'il est mon frère et que je l'aime par dessus tout ! Il l'est toujours, même s'il est mort ou séquestré au fond d'une forêt. Je ne le lui souhaite pas.

Un mouvement de tête chasse les pensées qui obstruent ma clarté d'esprit. Je ne peux pas me permettre de divaguer sur des choses passées et terminées. Le temps que je perdrais alors serait immense, or, l'avancement du monde n'attend pas ! Le monde, la science, ça se rejoint. Le fait de penser à ça m'égare encore plus de mes réflexions de base. Au diable le cheminement correct de mes idées ! Quand je pense à ce que je considère formidable, la science, je dérive trop loin. Au début, je pensais à mon petit frère...

Le geste consistant à rétablir l'ordre dans mon cerveau attire mon attention sur les casiers. Ai-je le temps de m'y attarder ? Ma montre indique un petit 18h. J'ai pris de l'avance. Ça m'enchante, bien sûr, mais d'un autre côté, cela veut dire que j'ai mal réglé mon temps... Je ne suis pas vraiment maniaque, juste minutieux. Très minutieux. Ce qui me fait aller vers ces casiers, c'est un cadenas non fermé. Les élèves sont trop irresponsables. Je remonte le gros de la pièce qui s'encastre parfaitement avec l'anneau de métal.

Ce n'est pas le clic sec qui me fait sursauter, mais la voix que j'entends derrière moi en même temps. Qui, que je ne connais pas, oserait m'appeler par mon surnom ? Je me retourne pour découvrir un  jeune élève totalement inconnu de ma personne. Mon cerveau s'est déconnecté sous le coup de la surprise, ça devrait revenir rapidement.

« Mr. Anderson, s'il te plaît ! Je ne me souviens pas avoir mentionné mon prénom auprès de quelqu'un d'autre qu'un professeur... »

Je lui souris, en prof sympa, puis je le détaille de haut en bas.

« C'est quoi, cette tenue ? Ce n'est pas parce qu'il est tard que l'on peut sortir habillé comme... »

Ses yeux... Ils ont un problème de couleur...  J'abandonne le verrou pour me rapprocher de son visage. Un cas que je connais ! Je connais ! Je sais très bien où je l'ai vu, il y a longtemps ! Un grand sourire illumine mon visage lorsque j'y pense. Il n'est pas possible que ce soit mon frère, mais c'est un cas semblable. Je n'accorde pas d'importance à son apparence physique, qui peut grandement me tromper sur qui il est. Cet individu m'intéresse sur le plan identitaire et scientifique !

« Toi ! Qui es-tu ? Ton prénom, nom, je les veux immédiatement ! »

Si j'avais été certain que ce soit mon frère, je lui aurais fait un sacré câlin. Malheureusement, je n'en sais rien, je n'ai pour indice que ses yeux.

HRP : Il était pas short, ton début de rp x)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Dim 6 Juil - 13:11


 


❝ Aaron Anderson.
Feat' Dyk' Anderson.
Je me suis toujours considéré être un fantôme. De ces gens auxquels on ne fait jamais attention, ceux qui écoutent sans rien dire, discrets et bien souvent invisibles car on n'en a que faire de leur présence. Ce n'est pas pour me déplaire, quoi que parfois, la solitude a tendance à me serrer l'estomac de ses mâchoires puissantes, me rappelant que... Bah que je suis seul. Alors quand quelqu'un me parle, je perds mes moyens. Même si j'ai engagé la conversation. Je n'ai pas l'habitude de parler aux gens, je suis bien plus doué pour les écouter.

J'ai beau essayer de m'en retenir, je ne peux m'empêcher de renifler son odeur. Une odeur que je connais, j'en suis sûr. Ma mémoire m'affirme que ça provient de mon grand frère chéri, mon cerveau lui pense que ma mémoire déconne un peu. Que ferait Dyk' ici ? C'est pas un Daemon, contrairement à moi. Je suis artificiel, un monstre crée en laboratoire. Lui, c'est un scientifique, pas un cobaye. Et ça m'étonnerait qu'il soit un Hunter. Mon frère est un géni, et comme plein de génies, le sport n'est pas son fort. Puis d'après mes souvenirs, il ne jouait pas souvent dehors. Il n'aimait pas l'effort physique. Il préférait se plonger dans ses gros bouquins dont rien que le titre me donnait mal au crâne... Lui, c'était un cerveau, moi, un simple gamin stupide. Que je suis encore. Donc... C'est impossible que ce soit lui. Dyk' n'aurait rien à foutre ici. A moins qu'il soit là pour ses expériences. Sur les Daemons, peut-être ? Il est si intelligent...  
Cet homme que j'idéalise, ce frère parfait - qui est de toute façon parfait- je ne le reverrais peut-être jamais. Alors il faudrait que je cesse d'espérer... Mais l'espoir fait vivre, comme on le dit souvent !

Mon cœur accélère ses battements frénétiques tout comme je retiens ma respiration. Anderson...? Mon dieu. Mon dieu mon dieu mon dieu. Non, ne t'affole pas, Aaron, y'a plein d'Anderson dans le monde, c'est pas un nom de famille très rare... Un professeur ? L'homme devant nous est donc un professeur, Aaron ? Voilà qui correspondrait à ton Dykstra d'après toi.
Quand il commence à me réprimander, je baisse instinctivement les yeux, sachant qu'ils changent de couleur dans ce genre de cas.
D'un jaune pâle ( comme l'horrible tapisserie de ta chambre d'enfant, petit Aaron ) ce qui signifie chez toi la gêne.

Son visage s'est approché du miens, au point que je rougis -tout comme mes yeux, d'ailleurs, qui ont la mauvaise tendance de rosir en même temps que mes joues-. Mon prénom...? Qui je suis ? Je mets plusieurs secondes à répondre, trop déconcentré par sa proximité. Qui qu'il soit, il empiète sur mon espace vital, là...

« A... Aaron Anderson.. »


Je bégaie, comme un gosse. J'ai toujours bégayé face à un inconnu. Et maintenant que le choc initial est passé, ça m'importe quelque chose, le tremblement pitoyable de ma voix. S'il s'intéresse comme ça, à moi, c'est peut-être réellement mon frère, et il m'a peut-être reconnu. Bien que physiquement, ce ne soit pas du tout le garçon de mes souvenirs. Moi aussi, j'ai changé. Mes cheveux sont bien plus foncés que le brun de mon enfance, je dois mesurer trois fois la taille d'avant, et j'ai plus le corps tout rond d'un gosse.
Lui, il était assez mignon, dans mon souvenir. L'homme que j'ai en face de moi n'est pas "mignon". Il est... Il me fait un peu peur, avec son regard posé sur moi. Oui, peur, ça doit être le mot...
Je ne sais pas comment réagir. Si c'est vraiment mon frère... Si c'est mon Dykstra, je me jette dans ses bras.

# Là, dis pas que c'est pas court °^°


© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

avatar
Neutre
Neutre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 656
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 20
Localisation : Au pays des poneys \o/
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Dim 12 Oct - 14:03

Aaron ! Le hasard fait bien les choses ! Il y a plein d'issues à la probabilité « se nomme Aaron Anderson », mais j'ose croire que je suis tombé sur cette probabilité inter « est le frère de Dykstra Anderson » ! Imaginons un instant... Ce serait magnifique ! Extasié par les suppositions qui germent dans mon cerveau, j'en oublie de m'éloigner. Je ne sais pas pour lui, mais me concernant, je veux lui sauter dessus ! Mon frère perdu, rejoins mes bras ! Je veux lui intimer cet ordre, mais venant d'un parfait inconnu, ça doit vraiment faire peur.

La probabilité « possède des yeux peu communs » s'ajoute aux deux autres, il ne faut pas négliger ce détail ! C'est le plus important, celui qui confirme mes doutes. Il faut que je réfléchisse, maintenant... Que je trouve quoi lui dire, comment lui faire part de mes doutes. Des mots sans grand raisonnement franchissent la barrière de ma bouche.

« AARON ! Permet moi de ne plus douter sur notre lien de sang ! »

Je ne continue pas sur mon argumentation, préférant lui faire un énorme câlin d'abord ! Que je regrette mon comportement peu professionnel ! L'événement m'empêche de faire preuve de détachement. J'espère qu'il comprend... !

« Tu te souviens de moi ?? Je suis ton frère, Dykstra ! Ça remonte à loin, mais personne ne peut totalement oublier les membres de sa famille ! J'avais depuis longtemps perdu l'espoir de te revoir un jour ! Penses-tu que je me trompe ? »

A vrai dire, je ne m'en suis pas soucié. Je l'aime plus que tout, en quelque sorte... Seulement, la chose qui a le plus occupé ma vie, c'est la science. Rien de plus. C'est ignoble de penser que son frère peut faire un bon sujet d'expérience, vous devez sûrement vous le dire ! Je ne pense pas qu'Aaron s'intéresse à ça... Si je lui explique, après que nous ayons renoué, il acceptera peut-être (S'il est resté le même qu'avant) ! Ce que je ne lui dirai jamais, c'est que pour moi, il était mort ! Je continue mon câlin sans gêne.

« Dis moi tout ! Vraiment tout ! Comment as-tu vécu jusqu'ici ? Tu étais dans une famille sympathique ? Tu as été traité correctement ? Ils te nourrissait comme il se doit ? Tu n'étais pas pauvre, j'espère ! Tu avais beaucoup d'amis ? »

J'arrête de le regarder, conscient de l'étouffement dont je fais part.

« Excuse-moi, je pose trop de question ! Je ne peux pas m'en empêcher, c'est une grande nouvelle de te savoir en vie et dans le même établissement que moi ! Malgré le fait que je te sois supérieur, en tout cas. »

S'il est à la Daemon Academy, il a forcément quelque chose de différent. Il pourrait être un simple hunter, avec des des organes visuels hors-normes, tout comme il pourrait être un délicieux sujet d'expérience ! Enfin... Un daemon. C'est un peu choses semblables dans ma tête. Et je ne fais pas de discrimination ! Les hunters sont aussi mes cibles, bien que largement moins intéressant. Et puis, je ne veux pas nuire à l'humanité, je veux son amélioration. C'est pour cela que je me dévoue davantage pour les non-humains, on peut faire une multitude de découverte grâce à eux ! Le bonheur d'avoir son frère parmi eux... ! Il ne me fera pas l'affront de refuser mes tests, hein ? Si mes souvenirs sont bons, il a de la considération pour moi. Je m'écarte pour le laisser tranquille. Ce serait con de lui faire peur !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Mar 21 Oct - 21:44


 


❝ Aaron Anderson.
Feat' Dyk' Anderson.
Je crois que ça me rends malade. Quoi ? L'étouffante sensation qu'il y a quelque chose qui cloche. D'être dépassé par les événements et par le temps. Largué, comme une carapace de crustacé du pont d'un bateau. J'aime bien les crustacés. C'est bon a manger... Surtout le crabe avec de la mayonnaise. Mhhh, je vous assure, un délice!
Bon, ce n'est peut-être pas le sujet le plus important à traiter, mes gouts en fruit de mer. Mais mon cerveau a disjoncté à partir du moment où il m'a prit contre lui. J'ai encore du mal à m'y faire.
Mon... Frère. Mon frère, mon grand frère, celui qui... Qui n'a jamais ni changé mes couches, ni fait mon biberon. Mais c'est grâce à lui que j'ai tenu le coup. Parce que c'est un super-héro ! Il est tellement fort. Mon idole. Dont j'ai moi-même inventé les exploits. Mais ça en reste mon idole.

« Dyk'... Dyk'...»


Je ne pleurerais pas. Pleurer, c'pour les fillettes. Je suis pas une fillette ! Et je ... Ouais, bon, ok, je pleure. Les larmes brûlantes descendent le long de mes joues. Mais j'ai une bonne raison de pleurer. Je ne veux surtout pas que tu me prenne pour une fille, Dyk' ! Mais je suis tellement heureux. Je commençais à croire que j'avais inventé ton existence... Je t'assure, j'ai cru ça. Je suis lamentable, d'avoir douté de toi, hein ? Je veux rester contre toi. Tu sais... J'avais tellement envie de me blottir contre toi, quand j'étais là bas ! Sauf que j'étais seul.
Boh, on finit par s'y faire.

Mensonge.

Tu détournes enfin ton regard, ce qui me soulage au plus haut point. Affronter ton regard me déconcerte, et je ne sais pas... Je ne veux pas te montrer que je pleure. Que je suis faible. Je veux que tu sois fier de ton frère  ! Et puis ça fait tellement longtemps ! J'écoute toutes tes paroles. Mais je ne vais pas te raconter... Ce qui s'est passé, quand même ? Oh, je te raconterais tout si tu me le demande, bien sûr ! Mais je n'aime pas trop aborder le sujet...

« Raconte... Petit hoquet, je frotte mes yeux pour y retirer les larmes. Raconte moi d'abord ce qui s'est passé pour toi ! Tu m'as tellement manqué... »


C'est vrai ! Et puis... Je suis bien dans tes bras. Je me sens enfin à l'abri quelque part. Et je commence à avoir sacrément faim. Les yeux se teintent de rouge; je le sais car je le vois dans mon reflet, sur la vitre d'en face. Le rouge, ça se remarque trop. Mais beaucoup moins que le rose pétant, déjà...

# Veryyyyy shoooooort, gomen' D; J'adooore ton RP *-*


© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

avatar
Neutre
Neutre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 656
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 20
Localisation : Au pays des poneys \o/
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Dim 21 Déc - 23:14

Il pleure... Pourquoi ? Il ne faut pas ! Nos retrouvailles sont à prendre avec le sourire, on doit en profiter plus que tout, non ? Laisser les larmes entacher un moment que je n'attendais plus, c'est trop triste... Même si ces torrents sont provoqués par la joie, je n'aime pas trop les voir sillonner tes joues. Aller, montre-moi plutôt l'un de tes anciens sourires resplendissants ! Savoir mon plus précieux cobaye noyé sous l'eau salé ne m'enchante pas, d'autant plus que tu es mon frère. Te voir pleurer ne m'apporte rien de bon. J'essuie tes joues et te fais un câlin, encore plus gros que le précédent.

« Ah non ! Aaron ! Éclaire moi ce beau visage ! Même si ce n'est que l'esquisse d'un sourire, ça t'ira tellement mieux ! »

Ton visage larmoyant dégage un certain charme, je ne le nie pas. Seulement, j'apprécie mieux de ne pas me retrouver les mains trempées. Je t'ébouriffe les cheveux en te souriant le plus possible. Nous n'espérions plus cette rencontre, je comprends ton surplus d'émotions ! Avant, tu étais aussi émotif que maintenant ? Je ne t'avouerai jamais que mes souvenirs à tes propos restent succincts. Ils sont là, je peux me rappeler de notre vie d'avant... Mais il faut croire que je ne t'accordais pas l'attention adéquate. Je rattraperai ce temps perdu, ne t'en fais pas ! C'est une aubaine que tu sois parmi les inscris de cette académie !

Je m'étonne de ton silence sur la période qui nous a séparé. Pourquoi ne pas m'expliquer les problèmes ? Je ne porterai aucun jugement sur tes dires, ou tes actes. Tu sais, tu resteras toujours mon petit frère, quoique tu ais pu voir ! Tu es peut-être la mine d'or qui me conduira au progrès, aussi, mais je tairai ceci. Alors, après, je veux entendre ton récit. Je n'insiste pas pour l'instant, mais j'y tiens réellement. Je ne peux pas ignorer ce qu'il t'est arrivé durant ces années... Que tu ne veuilles rien dire n'indique rien de bon, en plus.

Je réfléchis, je ne sais pas par où commencer... Faut dire, une bonne partie de ma vie s'est avérée être d'un ennui mortel. Cherchant comment résumer la vie de famille que j'ai connu, je m'attarde sur la couleur de tes yeux.

« Tes yeux ont changé de couleur... Elle signifie quoi, celle-là ? Je te raconterai après, si tu le souhaite ! Mais promet moi de faire de même ensuite, s'il te plaît. Je veux absolument tout savoir ! »

Donnant donnant, tu ne trouves pas ? Il serait injuste de me laisser dans l'ignorance alors que je t'informe des moindres détails qui font mon passé.

« La perspective de discuter autour d'un en-cas te plairait-elle ? On pourrait continuer notre discussion tout en se reposant ! En plus, les élèves vont commencer à beaucoup circuler autour de nous, ce n'est pas agréable de parler dans ces conditions. »

J'attends ta réponse avant de décider, tu as l'air tellement fragile  avec tes yeux cachés sous une couche de larmes !  

Ton rp est pas short du tout, et il est très bien ! T'as vu le mien, c'est pas mieux XD

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Lun 22 Déc - 18:22


 


❝ Aaron Anderson.
Feat' Dyk' Anderson.

Il faut que j'arrête de pleurer. Il faut que je souris. Parce que c'est mon frère qui le veut. Donc j'obéis; j'étire mes lèvres dans un sourire qui sonne faux, et essaie de stopper la progression de mes larmes envahissantes.

Je vais mentir. Mensonge. Je mens tellement souvent, maintenant ! C'est devenu comme une seconde nature. Le mensonge, c'est un moyen de se protéger, aussi. Et je suis lâche, et j'ai besoin de me protéger des autres. J'ai peur des autres, je me méfie des autres, et je suis vulnérable. Après tout j'ai jamais été habitué aux relations sociales...
Mais avant de sortir un gros vilain mensonge, il se remet à parler; et me propose d'aller manger. Enfin, pas juste d'aller manger. Mais c'est quand même manger qui m'accroche le plus, dans l'idée.

« Justement, ça veut dire que j'ai faim ! Je veux bien. »



Je meurs de faim. Je meurs toujours de faim, de toute façon. Je lui souris, timide. Attends, Aaron, c'est ton frère. C'est Dyk' ! Depuis le temps... Il m'avait tellement manqué. Je n'en reviens toujours pas. Il est si gentil, en plus. Ok, il veut savoir, il saura. Parce que c'est mon frère. Mais il va falloir qu'il me dise aussi, hein !
J'hésite, puis tends ma main pour prendre la sienne. Pour une fois, me sentir faible et vulnérable, c'est pas si désagréable...

# Bwaaark shoooort


© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

avatar
Neutre
Neutre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 656
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 20
Localisation : Au pays des poneys \o/
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Jeu 23 Avr - 14:09

Même si son sourire sonne faux, il obéit. C'est une bonne chose de voir qu'il suit mes ordres dans la mesure du possible ! Pour les expériences à venir, il est indispensable que je puisse le contrôler. Bien sûr, je ne lui préciserai jamais qu'il est un sujet de test. Pas explicitement. C'est mon frère, et je l'aime au plus au point. Et contrairement à tous les tests que j'ai pu mener, il sera celui dont je prendrai le plus grand soin. Mon sujet le plus aimé et le plus précieux !

Il faudra que je lui demande de grande précisions concernant ses yeux. Ainsi, je pourrais mieux le comprendre. Comme là, par exemple. Si je ne sais pas à quoi correspondent les couleurs, j'aurais bien du mal à cerner ce qu'il pense. Même si là ce n'est rien de très élaboré, c'est toujours bon à savoir. Ça ne m'étonnerait pas qu'il soit un goinfre. Simple supposition.

Le sourire qu'il me fait est tellement attendrissant ! Je n'hésite pas avant de lui faire un énième câlin.  Il faut qu'on rattrape tout ce temps perdu, c'est une priorité indéniable. J'ai vraiment de la chance d'avoir un frère aussi adorable, et aussi belle expérience. Même si ce dernier point n'entre normalement pas dans la composition d'une relation saine.

Quand il tend sa main vers la mienne, je le laisse me prendre la main avant de le conduire vers l'extérieur du bâtiment.

« On va manger dehors, ce sera plus facile pour parler ! Et largement meilleur. La qualité du réfectoire laisse parfois à désirer, donc bon, autant sortir. »

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 18
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ Jeu 23 Avr - 22:39


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ

ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ˋˋ Me reconnais-tu ? Parce que moi, je ne doute pas de qui tu es. ˎˎ
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...
» Parce que nous le valons bien... ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon Academy :: ARCHIVES ~ :: RPs terminés-