POUIC ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Dim 6 Juil - 23:24




« Menoum »

Feat' Akira

Eiram Farrell


Enfin. L'heure du goûter avait sonné. Une faim de loup me tenaillait depuis au moins une heure déjà, et je n'avais qu'une envie : bouffer. Après le son de la cloche, je me suis donc précipitée vers mon casier pour y déposer mes livres, et j'ai couru jusqu'au réfectoire pour avoir la chance de ne pas attendre ce qui me semblait une éternité dans la file d'attente pour la nourriture. Surtout que… Eh merde. Après avoir franchi la porte, je fis face à… Une salle bondée. 'tain, faut vraiment que j'me trouve une place dans ce bordel? Au moins la file d'attente pour la nourriture est minuscule, tout le monde mange déjà. J'imagine que la bouffe était meilleure aujourd'hui, ou bien les autres ont eu la même idée que moi.

Je fais donc la file, tranquille, et en voyant ce qu'il y a dans mon cabaret, je comprends pourquoi tout le monde est d'avance. D'habitude, ils servent une nourriture innommable et pas très mangeable, mais aujourd'hui… Des pâtes sauce rosée. Comment voulez-vous qu'un cuisinier manque cette recette, hein? C'est si simple… Je paie, donc, et prend mon cabaret pour me trouver une place. Heureusement que Joaquim n'est pas avec moi ce midi, je sens que trouver une place pour deux aurait été plus ardu. Jouant des coudes pour m'avancer dans la masse d'étudiants, je finis par trouver une table où il restait un siège de libre. Juste au moment où je m'assois, le mec en face se lève et s'en va. Super, une autre place de libre. Je commence à manger mon plat en souhaitant pouvoir passer un midi tranquille. Que personne ne vienne face à moi, quoi.

Sauf que le problème, c'que j'attire les regards avec ma courte robe bleue pâle. Vous savez, y a des couleurs qui se remarquent mieux que d'autres… Eh bah le bleu pâle, c'en est une!


# Court.

© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mer 9 Juil - 13:47


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Ce matin, j’ai séché les cours. Parce que c’était les Maths et Nyo... Qui aimerait Nyo ? Enfin, je n’ai pas à me justifier. Donc j’ai séché les cours du matin. Je suis allé dehors dans le parc attenant à l’académie. J’avais besoin d’air après ce que j’avais vécu. Un vrai ouragan !

M’enfin, je retrouve mon endroit préféré,  et m’y allonge comme à mon habitude. L’air doux du matin et la rosée, rendait l’ambiance paisible et propice pour une sieste. Je m’assoupi au pied de l’arbre et me réveille quelques heures plus tard. Le soleil est presque à son zénith et puisque j’ai faim… j’en conclu qu’il est aux alentours de midi. Je me relève et me dirige vers la cafétéria vêtu de mon habituel capuchon sombre, d’un jean et de basket et entouré d’un long manteau, comme une cape qui m’enveloppe.

J’entre dans le bâtiment principal et déjà qu’un brouhaha assourdissant me rentrait dans les oreilles. C’est ça de passer à une matinée de calme à un endroit bruyant. Un léger mal de tête s’ensuit et la mauvaise humeur me gagne. Je finis par « esquiver » les élèves, plus en bousculant qu’autre chose et à me « faufiler » jusqu’à la porte de la cafétéria. Étrangement, la salle était bondée ! Qui aurait cru que si tôt, il y aurait eu tout ce monde ??  Enfin, je veux dire, ce n’est pas comme si c’était un restaurant 4 étoiles. Ah... ça. Les pâtes. Eh ben. Les gens sont si simples de nos jours, ça en devient presque navrant.

Je prends un plateau et me sert comme à mon habitude. A savoir très peu. Ceci ne calmant qu’un peu ma réel faim, je n’ai pas le choix. Il ne reste plus qu’à trouver une place. Et là... C’est l’océan. Rien en vue si ce n’est, une marée humaine. Je vois alors une robe bleu pâle parmi l’océan, qui se détachait des autres et bien décidé, elle se trouve une place.. Malheureusement, je ne peux pas la suivre pour la voir plus en détail, car il n’y a pas de place. C’est alors que le mec en face d’elle me regarde et prend peur.. Il s’en va. Chouette. J’arrive toujours avec mon « livre » à la main, et le plateau dans l’autre. Je pose le plateau devant la belle jeune fille, et je m’assieds.

Maintenant que je suis en face d’elle, je la trouve jolie. Le bleu lui va bien.  Je continue de la fixer sans entamer mon repas; de mes deux yeux verts, visible sous la pénombre de ma capuche.

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mer 9 Juil - 16:51




« Quel est ton mystère? »

 Feat' Akira        

Eiram Farrell


Mon cœur s'emballa lorsque je vis l'inconnu s'installer en face de moi. Eh merde. Moi qui croyait avoir la paix, j'imagine que je ne l'aurai pas. Je ne peux pas en vouloir au garçon devant moi, cependant, il ne pouvait connaître mes intentions premières. Bref, je vais composer avec cet élément nouveau. Mon œil est attiré par un objet dans l'une de ses mains. Un genre de livre… Je tente de déchiffrer l'écriture sur la couverture, subtilement, mais n'y arrive point. Ça semble être du charabia. C'est intéressant quand même, s'il est le seul à comprendre ces mots, peut-être les parle-t-il? Si c'est sa langue, par exemple, ça voudrait dire que je n'aurai pas à lui faire la conversation! Faut quand même que je reste polie, je devrai quand même essayer de lui parler. Je n'aime pas particulièrement les malaises…

« Euh… Salut!
»

Sa personne est un mystère total. Je ne me rappelle pas l'avoir déjà vu quelque part et je ne peux apercevoir son visage. Tout ce que je vois sont ses yeux d'un vert perçant qui me fixent. C'est très perturbant… Avant de sortir avec Joaquim, je n'en aurais pas fait tout un cas, puisque je suis habituée aux regards des hommes, mais maintenant que je suis amoureuse… Si ce n'est pas l'être aimé qui me dévisage ainsi, ça devient malaisant. Surtout que toutes les filles sont réputées pour être attirées par les mystères. Je suis une fille. Et, comme je l'ai dit précédemment, il est lui-même un mystère puisqu'on ne peut l'identifier ou percer à jour son apparence. M'enfin, je ne dois pas céder, cette fois-ci. Même s'il est nettement plus grand que moi, je sais me défendre s'il décide de s'en prendre à moi. Eh oh! Eiram! Tu divagues, là, il s'est juste assis devant toi, arrête de te faire des idées!
Je devrais écouter ma petite voix intérieure plus souvent… Autant fraterniser, tant qu'à être pris avec lui pour le diner.

« Moi c'est Eiram, et toi? »

C'est simple, mais drôlement efficace, vous saurez, okey? Se présenter, ça commence nécessairement une conversation, bon. Et puis, pourrais-je savoir qui est cet homme à capuche?




# Court, pardon.

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Jeu 10 Juil - 1:12


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Je ne quitte l’inconnue pas une seconde des yeux. En effet, elle est très séduisante, ses longs cheveux rouges ont un côté à s’y brûler les doigts, mais il n’y avait pas que cela, ses yeux se mariaient très bien avec ses cheveux, je ne pouvais qu’admirer. De plus, le contraste entre le haut et le bas en couleur la rendant encore plus jolie. Décidemment, cette académie contenait de très beaux spécimens. Reste à déterminer si elle est Hunter.. Rien qu’à cette idée, je serre le poing. Mais il se pouvait très bien aussi qu’elle soit une Daemon. J’aurais tendance à dire à une élémentaire de feu au premier coup d’œil, au vu de sa couleur… je ne sais que penser. En tout cas, elle est intéressante.

J’allais poser mes yeux sur mon assiette lorsque l’inconnue scrute du côté de mon Livre. Je ne peux m’empêcher d’essayer de réprimer un sourire. Elle ne semblait pas en démordre et de vouloir comprendre ce qui est écrit dessus. Finalement, après trois bonnes minutes de réflexion, elle sembla laisser tomber,  pour l’instant. Je parierai que sa curiosité est piquée à vif. Elle a sans doute remarqué que je l’avais vu, et sembla mal à l’aise. C’est alors qu’une voix mélodieuse s’élève :

« Euh… Salut, Moi c'est Eiram, et toi? »

Eh bien… on va de surprise en surprise ! Cette fille est décidemment trop bien pour quelqu’un comme moi. Tout comme Joanna… Joanna…  
J’essaye tant bien que mal de réprimer une larme qui s’écoule quand bien même sur le long de ma joue. Une seule et unique larme. De quoi j’ai l’air maintenant…

J’hausse la tête révélant en partie mon visage un bref instant,sur lequel régnait la tristesse. Puis je retrouve mon air habituel et répond d’une voix caverneuse et sombre (Ma voix de d’habitude :X )  :

« Akira. Tu es très jolie, et s’en fût trop pour mes  vieux souvenirs. Ne t’en fais pas. Je n’ai pas l’habitude, tu m’excuseras.
Mais dit moi, avant de continuer, Daemon ou Hunter ? »


J’appuie durement sur le mot Hunter serrant le poing pour la seconde fois à la mention de ce nom. Le livre émet d’ailleurs un infime halo violacé qui ne dura qu’une infime seconde. Est-ce vraiment arrivé ?

On aurait dit que l’atmosphère avait changé. Mon regard n’était plus qu’observateur, mais intimidant. C’est dingue ce que la mention d’un nom composant un groupe de personne, éveille chez certains !
Il semblerait que la réponse de la fillette allait amorcer quelque chose. Mais quoi ?

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Jeu 10 Juil - 3:32




« Don't eat me... »

Feat' Akira

Eiram Farrell


Je sursautai presque lorsque j'aperçus une infime partie de son visage sous son capuchon alors qu'il bougeait la tête. Mon cœur se serra lorsque je réalisai que le peu que j'avais vu ne démontrait que de la tristesse. Qu'en était-il du reste de son visage? Je n'osais trop l'imaginer… Tout comme imaginer la cause de sa peine. Suis-je celle qui lui cause du soucis? J'espère que non… Sa voix caverneuse a tôt fait de me confirmer que c'était moi et seulement moi qui lui avait causé du chagrin. Le son de sa voix me donne froid dans le dos. Je suis habituée à la voix rauque et suave de Joaquim, pas à la voix grave et profonde de cet… Akira.

Son compliment me va droit au cœur, même si, au fond, il ne fait qu'amplifier le malaise causé par sa fixation de tout à l'heure. Ouais, quand je me fais dévisager de la sorte, je ne me sens pas tout à fait à l'aise… M'enfin. Il veut savoir si je suis une Hunter ou une Daemon. Hum… Certains éléments para verbaux me laissent croire que j'ai intérêt à être une Daemon. Pour commencer, son poing qui se serre. Pour quelqu'un comme moi, les gestes ; même minimes; sont aisément identifiables. Aussi, le halo autour de son livre. Il n'a pas duré longtemps, mais mon œil l'a tout de même remarqué. Et son regard. J'ai l'impression qu'il va me déchiqueter sur place… Je me lance, donc!

« Daemon. Vampire, plus précisément. Et toi? »

J'étais curieuse sur le pourquoi il traînait ce livre et surtout, quelle était son utilité. J'espérais qu'il ne s'enticherait pas de moi, celui-là, j'ai déjà un copain… Bref. C'pas tout, mais j'aime pas manger ma nourriture froide. Je n'ai pas besoin de consommer de la nourriture humaine, mais je me considère encore comme tel, ça me permet de me détacher de ma nature vampirique et être un peu plus en paix avec moi-même. Je sais, j'ai quand même besoin de sang pour survivre, mais c'est beau, rêver. Je continue donc de piquer dans mon assiette quelques pâtes et les engouffrer dans ma bouche. J'aime bien les pâtes, ça goûte bon. Et ça saigne pas, contrairement à la viande.

Je réalisai alors que l'homme en face de moi n'avait pas encore touché à son repas. Mange-t-il au moins? Je ne connais rien de lui si ce n'est son nom, alors pourquoi pas?

« Tu ne manges pas? »

Je pointe de ma fourchette son assiette. Qu'il en profite pendant que c'est mangeable!





© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Jeu 10 Juil - 16:09


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Daemon… c’est une Daemon ! Une vague de soulagement déferle en moi, c’est comme le calme après la tempête. C’est un vampire, cela explique beaucoup de chose en effet, son côté sensuel, sa beauté innée et surement inégalable. Si mes souvenirs sont exacts, ses créatures ont de grandes capacités, notamment pour écouter le battement de cœur des gens. Et les plus expérimenté d’entre eux peuvent savoir lorsque tu changes d’attitude, et quand tu mens. Après, savoir qu’elle doit chasser pour survivre me réconforte pas mal. Parler à des gens qui vous ressemble ce n’est pas la même chose qu’avec des gens qui ne savent pas ce que vous vivez. Après cela dépend des individus et de leurs capacités. Qu’allais-je lui répondre ? Je ne lui ai pas demandé quel type de Daemon elle était, juste sa classe. Je peux donc, sans être en tort lui répondre juste ma classe, enfin appartenance. Finalement on a pas mal de point commun elle et moi. Elle ne doit pas être célib en tout cas, et pour le moment, je ne suis pas intéressé. Juste  curieux.
Je ne peux m’empêcher de sourire avant de lui répondre malicieusement, espérant qu’elle allait comprendre le pourquoi je ne lui en dit pas plus. Et de la même voix, je lui réponds :

« Je suis un Daemon aussi. »

Mon sourire mi-figue mi-raisin, plus comme un rictus, ne veux pas se retirer de mon visage. Je me retiens d’éclater de rire lorsque je la vois commencer à manger ses pâtes. Et puis quand elle me demande pourquoi je ne mange pas, il est de plus en plus dur de me retenir. Reprenant  peu à peu de mon sérieux je lui réponds :

« Pourquoi tu manges ? »

En effet si elle est Vampire, pourquoi mange t’elle ça.. Je prends ma fourchette et commence à manger mes pâtes. La sauce coulant un peu sur ma lèvre, je prends la serviette en papier et m’essuie. Sauf que, involontairement, je me suis coupé/fendu la lèvre. Une perle de liquide dorée se forme dans la blessure et s’écoule le long de ma lèvre. Je m’empresse  de m’essuyer correctement.

« Désolé, je ne l’ai pas fait exprès. Et puis, ce n’est pas.. ce à quoi tu t’attendais n’est-ce pas ?

Troublé d’en avoir montré autant à une inconnue, je baisse la tête dans mon assiette et mange les quelques pâtes qu’elle contenait.

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Ven 11 Juil - 0:47




« Miam? »

 Feat' Akira        

Eiram Farrell


Je retins un soupir de soulagement. Il est un Daemon, lui aussi, ce qui facilite grandement les choses. Je n'ai rien contre les Hunters, mais la plupart du temps, ils sont en rognent après les Daemons sans raison apparente. Ils nous détestent, la plupart du temps, avant même de nous connaître. C'est bizarre, parce qu'on fait rien pourtant, à part exister. Ça me rappelle l'attitude des Blancs envers les Noirs, durant la ségrégation raciale. Une haine qui était tout à fait injustifiée habitait les Blancs, tout comme les Hunters en général.

Il semble se retenir d'éclater de rire. Sa question me laisse sans voix. Je… Je n'avais pas pensé que pour les autres, il n'est pas logique qu'une vampire mange. Sauf que pour moi, c'est le contraire. Je me considère toujours humaine malgré le fait que je nécessite du sang sur une base constante. Sans ça… Je meurs, tout bonnement.

- Je mange parce que je ne me considère toujours pas comme une vampire. Je n'ai jamais voulu perdre mon humanité et manger de la nourriture humaine me suffit pour me convaincre que je suis toujours en partie humaine… Mais tu ne pourrais comprendre.

Je préfère être franche, vous voyez. Autant jouer cartes sur table… Je l'observe manger en me disant qu'il ne devait pas manger souvent. Ou encore en grandes quantités. Sa portion est minuscule et…
Atta, ça sent le sang ou j'hallucines? J'observe attentivement Akira et finit par voir une goutte de sang doré perler sur sa lèvres. Il n'est donc pas comme nous…Je commençais vraiment à me demander quelle sorte de Daemon a un sang doré. Et si ça goûte bon. Taggel cerveau, je veux pas bouffer son sang. Je veux manger… Des pâtes. Pas son bras. Pfeuh! Heureusement, il s'essuie, m'empêchant d'être dérangée par l'odeur de son sang. Et me permettant de me concentrer sur ses paroles. Non, je ne m'attendais absolument pas à ça, mais je devrais être habituée aux surprises, non? Dans ce monde si particulier…

« Non, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, mais ce n'est pas ta faute. »

Je commençais vraiment à me demander ce qu'il était. Il sait que je suis une vampire, mais moi je ne connais presque rien de lui. Il semble être une sorte de mage, dans la mesure où il se sert de son livre étrange.

« Qu'est-ce que tu es, exactement? Quel genre de Daemon a un sang doré? »

Je ne pouvais empêcher ces questions de franchir mes lèvres. Mon appétit était coupé et ma curiosité piquée. Seule une réponse à chacune de mes questions pourra me satisfaire.





© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Ven 11 Juil - 2:46


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell


Je reprends un air sérieux après l’intervention d’Eiram. Cette jeune fille, est bien trop curieuse.
Tiens.. Étrange. Ment-elle ? Elle n’admet pas son côté vampire. C’est plus qu’étrange, cela reviens à être bizarre. Pourtant, elle met bien en avant l’ensemble de ses atouts et n’a pas l’air d’être frustré. Et si je ne m’abuse elle lorgnait mes lèvres mais je ne saurais dire si ce n’était que par appétit ou bien par curiosité.. Surement les deux.

Je finis le reste de mes pâtes sans pour autant répondre à l’ensemble de ses interrogations. Une chose à la fois, je pense que le temps, on en à tout deux bien plus qu’assez, et puis… j’aime me faire attendre. Une fois que j’eu finis de manger les pâtes, je relève la tête et la regarde de la même manière qu’auparavant. Je la dévisage gravement.

« Tu ne supportes pas d’être vampire... mais cela ne t’empêche pas de te nourrir pour survivre, tout comme moi, alors tu fais avec. Ne dis pas que je ne peux pas comprendre alors que je suis moi-même en partie humain, ce n’est qu’à partir d’un certain moment que j’ai pris du plaisir à me nourrir comme toute personne normal. Enfin, j’étais humain. Maintenant je n’ai que cette enveloppe. »

Je soupire. Malgré le fait que je mange des pâtes, j’ai faim. Et je sais que je ne suis pas de bonne compagnie. On est passé le 10, je dois me nourrir au moins 1 fois tous les dix jours. Et le 11 c’est aujourd’hui… va falloir chasser bientôt. Mais allez foutre un vent à un vampire pour qu’il vous suive jusqu’à que vous répondiez à ses questions… Galère. Mais j’ai faim moi. Et puis, c’est qu’elle est appétissante la gamine. Non mais je délire moi ! Chassez le jour au milieu de tout le monde, faut être fou. Comment attirer la colère des Hunters proches et se faire haïr parmi les « siens » enfin, ses « collègues » on va dire.

Je sors de mes pensées et lui rend un bref sourire :

« Si seulement il y avait des informations sur mon sujet de moi et les miens dans les livres. Avant, tu aurais pu en savoir plus sur moi, maintenant, j’ai peur d’en dire trop car je suis le dernier des miens et je ne peux me mettre en danger. Je ne te connais pas, et je ne connais pas tes intentions. Maintenant si tu permets, j’ai fini de manger. »

C’est ce qu’on appelle une demi-vérité, le début est vrai mais la toute fin est totalement fausse, j’ai la dalle. Ne sachant si elle était douée dans la reconnaissance des battements de cœurs, j’essaye de brouiller les pistes, mais surtout de sortir d’ici et d’aller chasser quelqu’un. J’ai faim et je ne dois pas jouer avec le feu. Surtout que mon Catalyst n’a pas l’air en forme.

Sans prendre la peine de la saluer ou d’un en revoir, ou même de débarrasser, je sors en vitesse à l’extérieur de la cafétéria et me dirige dans la forêt attenante, en quête d’une proie facile. Le seul souci présent dans mon esprit est qu’Eiram ait eu la mauvaise idée de me suivre. Mais j’imagine que la curiosité humaine l’emporte non, si elle est à moitié vampire et humaine elle peut attendre et se contrôler. Enfin je l’espère. Elle ne voudra surement pas voir ce qu’il se passera et si elle le découvre, on parie combien qu’elle me dévisagera la prochaine fois. Ils le font tous, ceux qui ont eu le malheur de me voir me nourrir.


avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Ven 11 Juil - 21:08




« In the forest.. »

 Feat' Akira      

Eiram Farrell


Il se faisait attendre, cet homme. Si seulement il savait à quel point ma curiosité était piquée, il ne ferait pas ça. Je peux devenir très désagréable lorsque je n'ai pas la réponse à mes questions. Enfin, il prit la parole. Et je pris vraiment touuuuut mon temps pour analyser ses mots. Il insinuait être semblable à moi côté nourriture… Sauf qu'il n'est pas un vampire, je l'aurais su. Je sais reconnaître les membres de mon espèce, quand même… Alors il est quoi exactement? À quoi lui sert son livre? Il l'a lui-même dit, il n'a d'humain que l'enveloppe charnelle à présent.

Il sourit, mais son sourire sonne faux un peu. Tout comme certaines de ses paroles qui suivent. Il ne le sait peut-être pas, mais même si ça me rebute d'être ce que je suis, je sais en tirer profit. Et déterminer si la personne ment à l'aide des battements de son cœur, c'est quelque chose que je maîtrise. Or, il ne semble pas avoir terminé de manger, contrairement à ce qu'il prétend. Il y a eu un raté dans la régularité de ses battements, ce qui me prouve qu'il compte bien aller se nourrir. Je suis curieuse de voir COMMENT il se nourrit… Moi, c'est assez évident, je prends du sang, mais lui…

Surtout qu'il me quitte sans débarrasser, sans même un au revoir. Furieuse qu'il m'ait laissée en plan ainsi et oubliant totalement mes idées de tranquillité qui m'importaient avant qu'il ne se pointe. Je dois savoir… Je me lance à sa suite à toute vitesse, ne tolérant aucun manque de respect. Et ne pas dire "bye", c'est un manque de respect. Au loin, j'aperçois la forêt et y entre. Je me demande ce qu'il cherche dans une forêt.. Peut-être qu'il se nourrit aux arbres?

Je vois la silhouette grande et sombre d'Akira plus loin, immobile, comme s'il cherchait quelque chose en particulier.

« Hey! Pourquoi t'es parti si vite? »

Je me demandais s'il m'avait entendu malgré la distance. On ne sait jamais, hein?

« Si seulement Joaquim était là… »

Ce n'était qu'un murmure, mais je regrettais de ne pas avoir informé mon copain de l'endroit où je me trouvais. Et si… Non, il ne peut rien m'arriver. Je suis une vampire… Il ne peut pas me tuer, non?




# Court, pardon.

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Dim 27 Juil - 19:19


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell


Je m’enfui dans le bosquet, car oui c’est plus un grand bosquet qu’une forêt, bien que j’admette que l’académie soit grande. Epuisé, je m’allonge derrière un arbre en espérant ne pas avoir attiré l’attention après ma course… Et puis j’ai laissé Eiram en plan… ça ne se fait pas trop mais je ne la connais pas et puis y’a urgence là. On peut m’excuser. J’ouvre mon « Catalyst », mon livre noir. Un halo mauve, violacée, éclaire les arbres alentours tandis que de ma bouche sort une litanie gutturale. Des mots d’une autre langue sont prononcés créant un sortilège.

Des cercles aux motifs complexes se créèrent dans mon esprit. Je les dispose aux alentours, modifiant l’atmosphère calme de la forêt par une ambiance plus obscure et malveillante. Une fois le sortilège terminé, je regarde si personne ne m’a vu et je me tiens au milieu du bosquet attendant une proie.

C’est alors qu’une fille esseulé qui se dirigeait surement vers la cafétéria en courant s’assomme contre une paroi invisible. Tandis que sur le sol, des runes aux motifs complexes s’éclairent comme réveillé par l’intruse.

Je me dirige alors vers la fillette et crée un cercle tout à fait visible :
 http://i74.servimg.com/u/f74/15/10/01/59/summon10.jpg

C’est alors que des tentacules munis de runes complexes, s’élèvent autour de la jeune femme inconsciente et la soulève. Un flash sonore comme un coup de tonnerre s’élève du bosquet tandis que des gouttes dorées perlent le long de ses poignets, ou s’élèvent le bruit de succion des tentacules. Après le flash, le cercle ainsi que les tentacules s’immolent et finissent en cendres laissant la victime inconsciente sur le sol.

Une fois le sale travail effectué, je referme mon livre et avant de le ranger dans ma poche, il me semble entendre un craquement de branche et une voix reconnaissable puisqu’on parlait il y a à peine 10 minutes. Avait-elle vu ce que j’avais fait ?

Mon cœur battait la chamade. Le regain d’énergie grâce à la fillette est le bienvenu. Le sentiment de malaise se dissipe dans mon esprit, n’ayant plus faim.

« Hey. Tu m’as suivi ? Pourquoi ? »

Je dissipe d’un mouvement de main les quelques cercles restants afin qu’Eiram ne s’en prenne aucun par inadvertance.



Désolé du retard :S ! J'ai préparé quelque  chose en deux  semaines et j'ai finis. Je suis de retour :) Gomen.
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Dim 27 Juil - 21:16




« What the hell did I just see? »

 Feat' Akira        

Eiram Farrell


J'assistais à la scène, tout simplement horrifiée. Au moins, maintenant je comprenais la provenance de son sang doré… Mais là n'est pas la question. Il… Il vient de tuer cette fille? Ou bien j'hallucines? Non, j'ai bien vu un cercle se dessiner, puis des tentacules la vider de toute énergie vitale. À moins qu'elle soit encore vivante. J'espérais, pour cette innocente. La scène n'avait rien d'innocent, au contraire. Je réalisais alors que j'avais eu les yeux écarquillés d'horreur tout au long du processus. Je papillonne donc des yeux pour reprendre un regard normal et dévisager Akira. Je me faisais plus méfiante, à présent. Allais-je finir comme cette fille? Je croise les doigts pour que ce ne soit pas le cas…

Je croise les bras sur ma poitrine et le fixe, les sourcils froncés. Il se demande vraiment pourquoi je l'ai suivi? C'est pathétique. On ne me laisse pas en plan comme ça, surtout que je n'ai pas terminé de m'informer. Mais bon, il me connaît pas, c'est donc de mon devoir de le lui dire, qu'il ne recommence plus.

« On me laisse pas en plan comme ça, surtout quand la discussion n'est pas terminée. »

Du coin de l'œil, j'observe la fille par terre. Toujours inquiète pour elle, je lance un dernier regard à l'homme à capuche et me précipite vers elle. M'agenouillant à ses côtés, je prends son pouls en tentant d'ignorer mon cœur qui bat la chamade à cause du stress. Quel soulagement quand je me rends compte qu'elle n'est qu'inconsciente! Je tente de la réveiller par tous les moyens, mais sans succès. Du claquage de doigts jusqu'à lui donner quelques baffes, rien n'y fait. Je me résous à me relever et à faire face à son agresseur, le regard mauvais.

« Tu lui as fait quoi, à cette pauvre petite? »

J'étais vraiment en rogne. J'espérais seulement que le jeune homme était pacifique, parce que sinon je passerais aussi au vidage d'énergie…




# Court, gomen >.< Et pas grave x)

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Dim 27 Juil - 23:45


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Eiram semble troublé… il ne me fallut pas beaucoup de temps avant de comprendre qu’en effet de un ma question était stupide et de deux, qu’elle avait surement tout vu. Qu’allais-je faire ? Je ne vais pas m’attaquer à elle bien qu’elle soit en mode super furie là. Et si je ne fais rien c’est elle qui va me sauter dessus ?

J’ai cru qu’elle allait me sauter dessus lorsqu’elle se précipite sur la jeune femme. A croire que je l’ai tué.. Je ne suis pas un assassin. Je ne le suis plus. Et ce depuis longtemps. Maintenant je dois faire face à son regard emplie de haine, de dégout.

« Crois-tu que j’y peux quelque chose ?! N’est-ce presque pas la même chose que vous, vampire ? Pourquoi ce regard plein de ressentiment. Je ne me nourris pas pour le plaisir, Eiram. Maintenant, je pense que tu sais pourquoi à la cafèt je me suis un peu emporté lorsque tu m’as dit que je ne pouvais comprendre. »

Je fais une pause. Après avoir parlé, j’espère que cela allait la calmer, car elle semble piquée au vif. Je ne vais pas la laisser penser des choses qui ne sont pas vraies !

« Concernant la petite, elle va.. bien. Elle est juste fatiguée je dirais. Elle se réveillera demain. Je fais toujours en sorte que celle qui me permet de survivre soit envoyée à l’infirmerie pour qu’elle récupère. Mais je doute qu’après ce que tu viens de voir que tu me fasses confiance mais qu’importe. Et, pour tes questions… rien ne m’oblige d’y répondre. Rien. »

Je commence à lui tourner le dos et à m’éloigner de l’endroit où je m’étais nourris, il ne fallait pas qu’on nous voit ici, si cette fille est bornée, va falloir qu’on parle mais surement pas ici, et je pense qu’elle sait que je lui dois des explications, mais encore une fois. Pas ici.



avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Lun 28 Juil - 21:53




« Give me an answer »

 Feat' Akira        

Eiram Farrell


Je ne pouvais que pousser un long soupir. Il avait raison. Sur toute la ligne. Je fais la même chose, à la nuance près que je ne me nourris que de personnes consentantes. Mais lui ne pouvait pas le savoir. Même si sa façon de se nourrir ressemble énormément à la mienne, il y a quelques nuances à faire, notamment dans l'assentiment. Mais encore une fois, ce ne sont pas tous mes semblables qui se nourrissent de volontaires. Ce que la situation devient compliquée! S'est-il nourrit d'élèves de l'académie? Ou encore de professeurs? Plus je me posais des questions et plus de nombreuses autres faisaient leur apparition dans ma petite tête.

Je me prends la tête à deux mains, découragée. Je ne savais plus que faire ou encore que penser. Il est vrai que je ne pouvais lui en vouloir, mais sa manière de se nourrir semblait beaucoup plus cruelle que la mienne. Je l'observe s'éloigner en silence et hésite avant de le rejoindre. Quelques secondes me suffisent pour parcourir la distance qui nous sépare et marcher à ses côtés.

« Tu as raison, nos méthodes de nourriture sont semblables. Mais moi, mes victimes sont toutes consentantes. Et non, je ne te fais plus confiance, mais tu me dois des explications. C'était quoi tout ça? »

Sans trop m'en rendre compte, nous étions rentrés et nous promenions dans les couloirs. Dans ma tête, mon cerveau réfléchissait à toute vitesse. Que faire? S'il refuse de répondre à mes questions, j'irai chercher mes réponses dans sa chambre. Je connais son odeur, j'imagine que je peux la reconnaître au travers d'une porte…

« C'est quoi, ton livre? Et de quoi te nourris-tu exactement? »


D'autres questions ne voulaient que franchir mes lèvres, mais je crois qu'il en avait déjà assez pour commencer. J'espérais seulement qu'il serait assez coopératif pour répondre à mes questions.


# Court, pardon >.<

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Lun 28 Juil - 22:45


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Je garde la tête froide tandis que je m’avance à l’orée du bosquet pour ensuite retrouver le chemin en terre donnant accès au dortoir des garçons. Je ne m’aperçois qu’après une minute de marche, qu’Eiram marche à mes côtés. Surprenant qu’elle m’est rejoint aussi vite malgré le fait qu’elle soit vampire. Sa vitesse devait être surprenante. Je plains ses proies… Consentante dit-elle… elle doit sucer son petit copain et dans les deux sens du terme. Bwaaa ! Sale. Je secoue ma tête pour m’enlever cette idée tandis que cela me faisait repenser à Jo, bizarrement. Cela me fait penser que Jo aussi est un vampire. Et pourquoi pas ? Elle et Jo ? Alors c’est pour  ça qu’il a voulu que je ferme la porte à clé.. Je ne sais pas trop. En tout cas, c’est le bordel dans ma chambre au niveau preuve, j’ai pas encore rendu les vêtements à Jo. Mais c’est impossible, je veux bien admettre qu’ils puissent se connaître mais être ensemble… j’aurai pas de chance cela dit. Et puis c’est pas comme si j’allais l’inviter dans ma chambre. A croire j’ai envie de répondre à ses questions. Mais lorsqu’elle me dit que je lui dois des explications, elle n’a pas tort et cela me met pas mal dans l’embarra. Voyez-vous je ne peux pas en dire trop sur moi, ni trop en montrer. Déjà qu’avec Jo’ j’ai… Enfin voilà.

Je réponds à mon tour avec un soupir, plus embarrassé qu’autre chose.

« Ecoute, Eiram, tu n’aurais pas dû voir cela je l’admets. Mais ne m’oblige pas à te répondre. Mais comme tu as dû le voir, je me suis… nourrit et je n’ai pas eu le choix. Mon livre… bah, c’est un livre banal, je ne sais pas ce que tu as vu, mais tu as dû imaginer des choses. »

Je lui fais un sourire mi-figue mi-raisin, plus pour la rendre un peu plus folle qu’elle ne l’ait déjà. Et puis j’aime bien quand une femme s’énerve, cela ne la rend que plus séduisante. J’espère juste ne pas avoir poussé trop loin.



Short. Sorry, faut passer à la chambre là :D x) Y'aura de quoi parler ! ><
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mar 29 Juil - 1:16




« What the hell is this? »

 Feat' Akira      

Eiram Farrell


Je grogne. Eh oui, c'est pas très joli à voir une fille qui grogne, mais c'est quand même ce qui se produit. Je suis contrariée. Très contrariée. Il ne veut pas me répondre et se moque de moi en essayant de me faire croire que son livre est normal. Je ne suis pas folle, je sais très bien ce que j'ai vu! Et il refuse de répondre à mes questions. J'imagine qu'il ne me reste plus qu'à aller fouiner pour le savoir… Profitant de ma rapidité de vampire, je le devance dans l'aile des chambres des garçons. Son odeur étant assez marquante - faut dire que c'est un étrange mélange de tout plein d'odeurs, son parfum- il m'est relativement facile de repérer sa chambre. Et hop, la quatrième à droite.

Je le sens tout près, il a dû courir à ma suite. Tant pis, ça ne m'empêchera pas d'entrer et voir ce qui se cache dans sa chambre. On dit que la chambre d'une personne démontre quel genre de personne elle est. Je compte bien mener quelques investigations  pour découvrir qui il est vraiment. Je me recule de quelques pas et donne un énorme coup de pied dans la porte, qui sort hors de ses gonds. J'avais douté pendant quelques instants si ma force allait défoncer la porte, mais faut croire que je frappe assez fort!

J'entre, donc, et me précipite vers le lit. La pièce est remplie de livres poussiéreux et de bougies. C'est étrange, comme... Comme celui qui habitait dans cette chambre. Mais le lit, Eiram, il faut toujours commencer par le lit. Je fige, cependant, lorsque je reconnais un chandail. Le chandail de mon copain. Non, je n'ai pas une très bonne mémoire, mais l'odeur qui y est imprégnée ne dément pas, c'est bien à Joaquim. Je fronce les sourcils en prenant le morceau de vêtement, et hoquète de surprise lorsque je vois un sous-vêtements tomber par terre.  Rouge de colère, je me tourne vers la porte et observe l'homme è capuche, qui m'avait finalement rattrapée.


« Qu'est-ce que ÇA, ça fait ici? »

Ma voix montait dans les aigus, mais que voulez-vous, je ne me contrôle plus.



# Court, pardon

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mer 30 Juil - 3:04


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Je n’attendais pas une réaction aussi impulsive ! Quelle n’en fut pas moins la mienne, dès qu’Eiram se lance dans l’aile des garçons, il ne me faut pas beaucoup de temps pour comprendre ce qu’elle voulait. Des réponses. Je coure comme un dératé à la poursuite d’un vampire au moins deux fois plus rapide que moi. Lorsque j’arrive dans le couloir, je vois déjà des éclats de bois sur le palier de ma porte. Elle l’a complétement défoncé ! Je pense que je suis allé un peu trop loin sur la rigolade avec elle, et que maintenant ça devient une pente glissante. Ne pas la froisser, je vais donc être franc avec elle. J’arrive sur le palier et aperçois l’intérieur de ma chambre, dans laquelle régnait d’habitude, un ordre particulier. Tout bon mage noir ou sorcier se doit d’être en ordre avec son environnement qui l’entoure chaque jour. Les flux magique sont perturbés sinon et les pratiques pour un quelconque rituel ou sortilège s’en retrouvent beaucoup plus complexe. Il va falloir la calmer avant qu’elle ne détruise tout.

Elle est dos à moi et tiens fermement quelque chose dans ses mains. Je rentre dans ma chambre lorsque je comprends ce qu’elle serre si fort, le chandail de Jo. Je ne comprends pas, lorsque son sous-vêtement tombe du chandail… une preuve. Quel con ce Jo’, mais je peux pas lui en vouloir, on était dans un état second… Putain me dîtes pas que…

« Qu'est-ce que ÇA, ça fait ici?

Eh merde ! Putain on dirait que s’est sa petite amie. Et je dis quoi moi. Surement pas une plaisanterie car elle va surement m’en foutre une. Mentir ? Non, elle le saura avec les battements de mon cœur. Je suis coincé. Je me rend compte que le ton de sa voix montait dans les aigus. Elle perd son sang-froid et ma confiance en moi se crispe un peu au son de sa voix. Elle l’aime et rien que ça… elle doit me prendre pour un connard. Putain, j’avais raison, elle et Jo ! Mais il m’a parlé d’une petite amie et j’ai pas fait le lien, ou du moins trop tard. Maintenant essayons de réparer les pots cassés.

« Eiram… je… ne sais pas quoi dire. Je ne savais pas que lui et toi… étiez si proches. Et puis, tu n’aurais pas dû voir ça. C’est en partie ma faute, mais cette fois-ci, tu ne peux comprendre ce qui m’a poussé à aimer Jo. C’est une aventure d’un soir. J’ai compris que ça ne marcherait pas, je suis désolé. »

Je m’étais appuyé dos contre le mur de ma chambre en parlant pour la première fois, franchement avec Eiram. Cela me faisait drôle. Il est préférable de mentir parfois pour éviter une vérité trop… brutale. Mais je n’allais pas me battre sur des foutaises qui, j’en suis sûre, n’allais mener à rien, ou sur une dispute. Je lui fait du mal sans la connaître… ce n’est pas intentionné, et j’espère qu’un éclair de lucidité lui fera comprendre cela. Maintenant, la balle est dans son camp, je ne peux qu’attendre sa réaction, quelle qu’elle soit.


avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mer 30 Juil - 16:14




« No way... »

 Feat' Akira      

Eiram Farrell


Je fulminais littéralement. Je ne sais pas encore ce qui me retenais de lui foutre une bonne raclée. Il la méritait, après tout. Même si… Jo' aussi en mériterait une. Bwah, autant mettre les choses au clair avec celui qui me fait face. Peut-être qu'ils ont… Batifolé pendant que nous étions séparés? Je me sentirais mal pour Heather, surtout que… Avec sa mort, je me sens mal d'espérer que ce soit elle qui s'est fait tromper. Parce que ce n'est pas bien d'espérer des choses du genre, surtout quand la personne en question est morte et que vous avez choppé le petit copain de la dite personne. C'est une situation bizarre…

Je l'écoute longuement, mais je tique néanmoins sur certains mots. Il… L'aime? Sur le coup, ma colère décuple. Mes poings ses serrent et se déserrent, résistant à l'envie de le frapper.  Puis, je me calme. Juste un petit peu, hein! Parce que… C'est pas sa faute. Jo' est trop parfait pour qu'on n'en tombe point amoureux. C'est la nature des choses! Au moins, il ne s'est pas accroché à lui, il s'est vite rendu compte qu'avec Jo', c'est souvent que des histoires d'un soir… Je lâche donc un énorme soupir et serre le chandail contre moi. Le sous-vêtement, je le prendrai en sortant. Pour le moment, laissez-moi me droguer à l'odeur de mon petit-ami.

« Ça s'est passé il y a combien de temps? »

Ma voix laisse très bien savoir à quel point je suis en colère, mais qu'importe… J'avais besoin de savoir. Savoir si c'est moi ou Heather qu'il a trompée. Savoir si je dois lui en vouloir ou pas. Je connais mon amoureux, je sais très bien qu'il est facilement influençable de par sa libido très… présente. Peut-être était-il bourré aussi? C'est son genre, en tout cas. Je ne sais plus quoi penser, j'espère juste qu'il va se montrer honnête avec moi et que je pourrai comprendre ce qui s'est passé.





© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mer 30 Juil - 17:52


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Paf ! Elle renvoie la balle dans mon camp avec force et conviction. Je n’ais pas le droit à l’erreur.Elle semble tourmentée par un tourbillon d’émotions interne. Les différents circuits magiques alentours sont tous très perturbés, et cela n’arrive que lorsqu’une personne est au bord de péter un câble et lorsque l’environnement alentour est déstabilisé. L’harmonie du lieu n’étant que précaire avec le désordre ambiant une idée me vient en tête. Il faut aller dehors, et discuter. Cela ne fait qu’attiser sa  colère que de rester ici. Je soupire, embarrassé lorsqu’elle me demande quand est-ce que moi et Jo avions eu un rapport sexuel.

Devais-je le lui dire ? Trop de franchise risquerait d’amener rien de bon mais je le lui devais. Alors, après une inspiration, je me lance, abrupte conservant ma voix froide et dure :

« Il y a deux jours. Sortons dehors pour parler, je répondrai à la limite de ce que je peux dire pour certaines questions. Je te dois des réponses en effet, mais n’en profite pas. »

La sentence est tombée, aucune chance qu’elle soit avec Jo’ depuis hier ! Haha que d’illusions je me fais. Il faut tout d’abord sortir d’ici avant qu’elle ne remarque la porte avec le pentagramme dessus. Heureusement comme toute magie noire, un équilibre existe entre le sorcier et le sortilège. Pour en savoir plus va falloir qu’elle me pose de sacrées questions et pour l’instant, tout ce que je souhaite c’est qu’elle n’ait pas la mauvaise idée d’effleurer la porte comme pour l’ouvrir pour voir si je ne cache rien d’autre et de se faire projeter en arrière sans qu’elle sache le pourquoi. Elle penserait que je l’attaquerai alors que ce n’est qu’un mécanisme de défense assez complexe apposé sur la porte.

Il faut donc à tout prix la faire sortir d’ici avant qu’elle n’ait encore plus de question derrière la tête ou qu’elle ne devienne plus en colère. Je deviens peu à peu nerveux et mon Catalyst brille dans l’obscurité ambiante de la pièce, comme une présence protectrice pour son porteur, craignant un danger et voulant le rassurer. Cette entité à une conscience propre, mais n’agit que sous ma bénédiction. Elle n’a pas de volonté à proprement parlé. Donc ce n’est qu’une question de patience, avant de désamorcer Eiram et de sortir.

Après mûre réflexion, je regarde Eiram de mes deux grands yeux verts émeraude qui étincèlent sous ma capuche qui rend le reste de mon visage obscure. Elle ne peut savoir si j’étais en train de rire ou bien si j’étais sérieux. Seul mes yeux la fixant voulaient en dire long sur ma pensé.

J’agis donc le premier et reprend la parole avant qu’elle ne puisse prononcer une autre question fâcheuse :

« Eiram, allons dehors, tu veux bien. Ma chambre n’a rien a voir avec tout cela, et c’est assez dangereux ici… Sortons, tu veux bien ?.. »

Elle veut de la franchise mais j’avoue que ce n’était qu’une demi-vérité. Je ne souhaite pas qu’elle souffre à cause de moi en restant ici mais je ne souhaite pas non plus qu’elle détruise mon… travail. Je renvoie la balle sur son terrain et j’attends à ce qu’elle ne smash pas. Sinon… c’est la merde.

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mer 30 Juil - 21:34




« Fiou... »

 Feat' Akira        

Eiram Farrell


Il y a de ces réponses que l'ont redoute plus que tout. Des réponses qu'on veut connaître mais qu'on préférerait ignorer en même temps. J'ai beau avoir posé la question, je ne suis pas certaine de vouloir une réponse. Le regard porté vers le chandail dans mes bras, j'attends avec appréhension sa réponse que j'ai moi-même cherché à avoir. Et… honnêtement, quand il finit par se prononcer, je ne peux retenir un soupir de soulagement. Je commence à me dégoûter moi-même… Je suis à la fois rassurée et triste, je dois bien l'avouer.

Rassurée qu'il ne m'ait pas trompée alors que ça ne fait que depuis la veille qu'on est ensemble. Je suis ridicule, j'aurais dû savoir qu'il ne m'avait pas trompée, mais… On ne sait jamais, hein! Il aurait pu passer à l'acte juste avant le goûter. Mais d'un autre côté, je savais que c'était probablement Heather la victime. Et je m'en veux d'éprouver ce sentiment alors qu'elle… Voilà, elle ne peut même pas reprocher à son copain d'avoir été voir ailleurs le temps d'une nuit. J'imagine que je vais devoir avoir une belle discussion avec Joaquim, lorsque je lui rendrai ses fringues.

Sortir, qu'il dit? Ouais, pourquoi pas… Je me penche pour prendre rapidement le sous-vêtement de mon copain et le déposer sur le chandail. Je replie alors les bords du chandail autour du morceau de vêtement et serre le tout contre moi, alors que je sors de la chambre. Trop obnubilée par ma joie de ne pas avoir été trompée, je ne remarque pas l'inscription étrange dans la porte. Je passe mon chemin et m'adosse contre le mur au bout du couloir, sachant très bien qu'Akira viendrait me rejoindre. Lorsque je le vois enfin pointer le bout de son nez, je prends une grande inspiration pour lui poser une question. Une question qui me chicote depuis que je sais…

« Est-ce que tu t'es nourri à Joaquim comme avec cette fille dehors? »
Je devais vraiment savoir. Pour mieux comprendre ce qui s'était vraiment passé cette fois-là. Toutes mes questions concernant l'identité d'Akira s'étaient envolées, à présent, tout ce que je voulais savoir, c'était ce qui s'est passé cette nuit-là.




# Court, gomen

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mer 30 Juil - 23:04


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Elle soupir de soulagement.. Attends quoi ?! Elle n’est avec Joaquim que depuis Hier ! Putain j’ai une chance incroyable. Je me demande si Joaquim à fait exprès.. Ça ne m’étonnerait pas de lui. Bref, la voir se calmer me  fait retrouver mon état habituel. L’atmosphère est beaucoup moins électrique. Quoi qu’il en soit elle sort de ma chambre sans incident, un autre miracle, tout en prenant le linge étranger à ma chambre. Merci, aujourd’hui je suis gâté. Je sors de ma chambre et psalmodie une litanie assez courte tout en tenant mon « Catalyst » dans les mains tandis qu’un craquement sinistre se faisait. Le bois de la porte semblait se fondre ensemble et reconstituer la porte. Voilà une bonne chose de faîte. J’aperçois Eiram adossé contre le mur à la fin du couloir et je l’a rejoint.

Elle semble prendre son courage à deux mains avant de me demander si je m’étais nourri de Jo. Ma première réaction fût de lui sourire. C’est bête hein… Je finis même par éclater de rire. Une fois mon calme revenu, je la regarde, un sourire au lèvre et lui répond :

« Tu sais Eiram, ça prend du temps de créer ce que tu as vu, et non je n’ai pas mangé de ton Jo’ si tu veux savoir. Ce n’était pas ma priorité si tu vois ce que je veux dire. Plus franchement, lui et moi avons vécu quelque chose qu’il ne pourra pas faire avec toi, pas parce que je suis un garçon, mais parce que je suis un Lu.. »

Je me mords la lèvre inférieure assez fortement pour laisser tomber une goutte de ce qui ressemblait à du sang dorée de la blessure, qui s’écrase sur le sol. Furieux contre moi-même, j’avance plus rapidement pour sortir à l’air libre dans les bois de l’académie.

Je fulmine contre cette misérable erreur qui a failli me coûter cher. Je m’allonge dans l’herbe, à l’ombre d’un arbre en attendant qu’Eiram me rejoigne. J’espère qu’elle ne goûtera pas mon sang, elle risque de trouver ça comme Jo.. une drogue puissante, en même temps je suis pas humain et les vampires étaient pour la plupart de véritables chasseurs de primes sur notre espèce.Je n'ai pas de rancoeur envers eux, que se soit elle ou Jo', ce n’est absolument pas le but. Et en plus, deux fois de suite que je me mords la lèvre ! Une à la cafet et une ici. Si ça continue, elle risque de tout savoir…
et comment le prendrai elle ? Je ne peux pas lui faire confiance.


Shoooort gomen D:
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Mer 30 Juil - 23:39




« Lutin? »

 Feat' Akira        

Eiram Farrell


Je lève vers lui un regard des plus noirs. Comment ose-t-il parler de relation sexuelle avec mon copain devant moi? Il pousse pas un peu son bout, là? C'est l'impression que j'ai, pourtant. Surtout que par après, il mentionne très clairement que l'expérience ne pourrait se reproduire avec moi. Il insinue quoi? Que je suis incapable de subvenir aux besoins… Primaires de mon copain? Eh oh! Je n'ai jamais dit non à une partie de jambe en l'air, et d'aussi loin que je me souvienne, personne ne s'est plaint de mes performances. Je ruminais ainsi dans ma tête lorsque je tilt sur un mot qu'il allait prononcer. Lu… Lutin? C'est un Lutin? C'est drôle, parce que si c'est le cas, je les imaginais pas du tout comme ça! Et encore moins friands de jeunes hommes comme Joaquim… Quoiqu'il est la perfection incarnée, mon copain, ça doit être normal.

Je fronce les sourcils en regardant la goutte de sang tomber sur le sol. Pas rouge, oh non. Comme dans la cafétéria, elle est dorée. Alors que j'allais lui poser une autre question, je lève le regard et constate qu'il part. Tant pis, je le rejoindrai tantôt. Je me penche pour renifler la goutte de sang, puis m'éloigne en grimaçant. C'est étrange, comme odeur, c'est pas du tout semblable à celle du sang humain et personnellement… Ça me rebute. Déjà que je n'aime pas me considérer comme un vampire, je n'irai pas jusqu'à boire la goutte qui est tombée sur le sol…

En grognant, donc, je pars à sa recherche jusqu'à ce que mes pas m'amènent dans les bois. Près d'un arbre, sur le sol, il m'attendait. Je croise mes bras sur ma poitrine en l'observant, prête à poser d'autres questions.


« Tu es un Lutin? »

Ouais, côté subtilité, franchement, je suis nulle. Mais… Ce serait marrant, un lutin!



# Very short

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Jeu 31 Juil - 0:26


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Eiram arrive près de moi et croise les bras, l’air contrariée. Et là le moment le plus drôle de toute ma vie : « Tu es un Lutin ? »

Putain qu’est-ce que je rigole ! Limite du foutage de gueule, j’explose littéralement de rire. C’est un peu de sa faute cette fois. Mais surtout cela me soulage, en effet, elle ne sait pas ce que je suis malgré qu’elle le sait plus ou moins déjà. Je réponds du tac au tac sans le moindre tact, montrant un évident manque de sociabilité émanant de moi.

« Si j’étais un Lutin je devrais porter chance, Or ce n’est que du malheur que je t’ai apporté depuis que l’on se connait. Quel piètre Lutin je ferais. »

J’avais envie de lui répondre, pas méchamment, mais lui faire comprendre qu’elle devait creuser plus avant de se prononcer pour quoi que ce soit. Elle ne fait qu’effleurer la surface émergée de l’iceberg.
Je me relève sur les coudes , le dos contre l’arbre et l’amusement de sa fausse déduction m’amène à l’aider. Pas par pitié, plus pour avoir une amie. Je ne sais pas comment m’y prendre c’est clair… mais pour faire confiance aux gens… je ne suis pas du tout doué pour ça. Quoi qu’il en soit, je vais essayer d’être plus détaché. Je soupire encore une fois lorsque j’ouvre mon bouquin et après un bref mantra, je le lui tend avec une mise en garde.

« Tu veux en connaître plus sur moi alors que tu ne me connais pas Eiram.Je te donne l’opportunité dans apprendre plus mais à tes risques et périls. Ce livre m’est lié, il ne te reconnaîtra pas comme étant son maître lorsque tu le prendras, et il aspirera ta force vital au fur et à mesure que tu le tiendras et de plus en plus vite. Tu pourras cependant essayer de regarder à l’intérieur et il existe un seul mot à l’intérieur que tu pourrais reconnaître, car il est sur la reliure de ce livre. Si tu arrives à le retrouver dedans en feuilletant au hasard, je t’expliquerai quelque truc à mon sujet. Bien évidemment la manœuvre est … éprouvante. Pourquoi ce test ? Tout simplement pour la confiance que je peux t’accorder et celle que tu peux m’accorder. Prends tu le risque de prendre ce livre et d’essayer ? Avoue que c’est ta meilleure chance d’en savoir plus. »

Je prononce mon dernier mot d’une manière douce qui n’était jamais sorti de ma carapace émotionnel. Ce fut bref mais voyant. Voici le dilemme, feras-tu confiance à quelqu’un qui ne peux te faire confiance avant ce test. ?

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Jeu 31 Juil - 1:20




« What an exchange! »

 Feat' Akira        

Eiram Farrell


Je l'observe longuement, sans trop comprendre. Mais qu'est-ce qu'il fait? Je n'ai jamais rien vu d'aussi étrange. Et… Il veut que je fasse quoi exactement? Que je me fasse sucer l'énergie vitale pour savoir ce qu'il est? Je préfère encore passer. Je ne suis pas suicidaire, et le livre parait un peu trop volumineux pour que je sois capable de repérer un seul mot aussi rapidement. Je ne pourrai pas en sortir vivante, je n'ai jamais été douée pour la chose. Alors que faire?

Je secoue la tête en roulant des yeux. Je n'arrivais pas à y croire. Il compte m'arnaquer ou quoi?

« Je préfère encore m'en aller. Je ne vois pas vraiment quel intérêt j'ai de découvrir ce que tu es vraiment. J'en ai assez vu comme ça. Tu te nourris d'innocentes. Oui je sais, nous, vampires, ne sommes pas mieux sur ce point, mais c'est ce que tu fais tout de même. Tu t'es tapé mon copain et m'assure que votre expérience était des plus uniques. Comme si je voulais avoir les détails! Et pour finir, tu veux me gober mon énergie vitale en échange de renseignements sur toi? Oublie! »


À la seule pensée de tous ces événements, la colère remonte à la surface. Je m'apprêtais à partir, vêtements de mon copain dans les bras, mais je décide finalement de me retourner vers lui et de lui administrer une gifle dont il se souviendra.

« Ça, c'est parce que tu t'es tapé Joaquim. Ne t'approche pas de lui ou tu auras affaire à moi »


Je m'éloigne telle une furie pour redonner les vêtements à son propriétaire. Lui aussi, il aura affaire à moi pour cette petite partie de plaisir avec monsieur à capuche.



# Very very short

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Jeu 31 Juil - 2:03


Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

# Feat. Eiram Farrell

Décidément cette Eiram est bien trop sûr de ce qu’elle souhaite mais n’est pas prête à faire un sacrifice mutuel pour découvrir mon identité. C’est l’effet de sa gifle qui me fait dire cela. Non mais sans rire, cette fille est spéciale. Je ne sais pas ce que Jo’ lui trouve mais pour moi, mis à part son extraordinaire entêtement et donc son assiduité à aller jusqu’au bout des choses sans pour autant aller trop loin.

Un sourire mi-figue, mi-raisin me reprend, comme un rictus après la douleur. Elle ressemble bien plus à elle que je ne veux l’admettre. Soudain le vent se lève et tourne les pages de mon livre à une allure folle. Je retiens ma capuche et me relève tandis que lorsque je ramasse mon livre, le premier mot que j’aperçois est « confiance ». Divine Providence ? Je n’en sais rien, tout ce que je sais c’est que cette fille a rendu mon livre confiant d’une manière ou d’une autre… mais comment. Je l’ignore. Mon livre n’a pas de volonté mais il a une conscience. Il a pu volontairement s’ouvrir à une page précise grâce à l’aide du vent et souhaite me faire avancer vers Eiram avant qu’elle ne s’en aille.

Je l’interpelle tandis qu’un cercle se forme autour de nous, j’arrive à sa hauteur.

« Tu souhaites en savoir plus sur moi depuis la cafet, sans pour autant me faire confiance ! Comment saurais-je si je peux te faire confiance ? Et merde laisse tomber. »

Je prends une petite pause et je me jette à l’eau :

« Tiens-toi bien Vampire, tu as devant toi le dernier survivant d’une race éteinte. C’est pour cela qu’il m’est difficile de t’en parler. Non seulement cela te met en danger mais moi aussi. S’ils nous retrouvent… je n’ose pas imaginer ce qu’ils nous feront et je ne laisserais plus cela se reproduire. Voilà ma position, et voilà pourquoi je voulais que tu risques ta vie en touchant mon livre, alors si tu es prête à en entendre d’avantage car tu semblais avoir des questions j’y répondrai. Mais tu devras me raconter ton histoire à toi aussi. »

Là, je m’arrête et je la regarde avec de la tristesse plein les tripes. Sa réponse pouvait rendre mon monde de solitude beaucoup plus vivable que ses derniers centenaires.

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi? Jeu 31 Juil - 19:07




« I don't want information anymore »

 Feat' Akira        

Eiram Farrell


Je l'observe longuement et secoue la tête à intervalle régulier. Mais qu'est-ce qu'il croyait faire, là? J'en avais fini avec lui. Je ne vois pas pourquoi je devrais m'ouvrir à lui, je ne suis plus du tout curieuse de savoir à qui j'ai affaire. J'ai ma claque de me poser des questions, et là, tout ce dont j'ai envie, c'est de m'informer auprès de mon copain. Savoir qu'est-ce qui s'était réellement passé. Je ne peux pas me baser sur ce qu'Akira allait me dire et honnêtement, si c'est lui qui m'apprend tout ce qui s'est passé entre lui et Jo', je risque plus de péter un câble qu'autre chose… Je dois l'entendre de la bouche même de Joaquim.

Je comprenais sa position, le risque que je devais prendre pour qu'il puisse voir s'il pouvait avoir confiance en moi, mais tout cela m'importait peu, à présent. Cette histoire commençait à devenir lourde, et je n'avais besoin que d'explications de mon copain. À quoi me servirait-il de rester là avec lui? Je lâche un juron et grogne très peu élégamment :

« Je comprends ta position, mais ne m'approche pas. Je pars voir Joaquim, alors cesse de m'importuner. Je n'ai plus de questions à te poser. »

Je tapote légèrement ma poitrine pour trouver mon cellulaire. Ouais, quand une fille n'a pas de poches, elle met son téléphone portable dans son soutif, c'est bien connu, non? Reconnaissant sous le tissu la forme de l'appareil électronique, je plonge ma main dans le haut de ma robe et en sort le petit téléphone. Après un dernier regard pour Akira, je m'éloigne avec les vêtements de Joaquim, vers ma chambre du dortoir. Je crois que j'ai besoin d'un peu de temps pour me refaire une beauté avant d'aller le retrouver… Une fois dans la pièce que je partage avec Alice, je compose le numéro de mon copain et attend avec impatience qu'il décroche. Je ne pense pas lui reprocher sa conduite, il a déjà assez souffert de la mort d'Heather, je ne devrais pas lui remettre sur la conscience toutes ses infidélités. Non, je vais me contenter de lui rapporter ses vêtements et de lui faire vivre une soirée mémorable.




# Terminé?

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

Un crêpage de chignon sans chignon, ça fait quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» One piece 598
» RP COMMUN ☆ we're all stars
» Ce n'est qu'un petit flirt..
» Tourner la page sans oublier le chapitre précédent..| Jethro
» Koken Jaden vs Kawaguchi Malaw | Crêpage de chignon en vue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon Academy :: ARCHIVES ~ :: RPs terminés-