POUIC ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le froid, la maladresse, une visite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Le froid, la maladresse, une visite Lun 10 Nov - 17:39



Le froid, la maladresse, une visite

~*~ Kurayami ~*~ Aaron ~*~


Akikane venait de nous emmener dans cette école. Une école se voulant de faire cohabiter Hunters et Daemons. La cohabitation parfaite ? Je n'y crois pas. Et je n'y croirai jamais. Déjà entre Daemons, nous sommes capables de nous attaquer. Et les humains eux-mêmes se sont taillés la réputation d'êtres aimant se battre. Comment nos deux espèces pourraient-elle vivre en parfaite harmonie lorsque nous ne sommes pas même capables de nous entendre avec nos congénères ? Certes, certains travaillaient ensemble et s'entre-aider. J'en étais moi-même la preuve avec Akikane. Je lui avais parlé il y a quelques jours de la découverte de mes pouvoirs. Des miens, et de ceux de ma soeur. Aujourd'hui était mon premier jour dans cette école. Pour elles aussi. Pour ma part, j'étais dispensé de cours, afin que je puisse mieux m'adapter à mon nouvel environnement. On m'avait demandé d'attendre à l'entrée du bâtiment principal, dans la grande cour.Je regardais autour de moi. J'étais seul. Sûrement les autres pensionnaires de cette école sont-ils en cours. Je me demande si on aura un cours de maniement des armes. Possible. Mais sera-t-il du même niveau qu'Akikane ? J'en doute. Personne d'autre qu'elle n'était la mieux placée pour me battre à l'épée. La raison de sa supériorité est tellement simple ! Elle connait mes bottes, mes points forts, mes points faibles. Elle n'a pas été mon mentor durant ses trois dernières années pour rien.

Je restais là, debout, seul. Mon arme repose dans son fourreau que j'avais passé autour de mon dos, ma valise est à mes pieds. Les quelques individus que j'avais croisés jusqu'ici étaient déjà vêtus par des tenues mi-saison. Le temps n'est pas si froid que cela pourtant. En même temps, je suis en quelque sorte une ombre, non ? Et pourquoi m'avoir séparé de ma soeur ? Ils peuvent bien essayer de nous séparer, je la retrouverai toujours, même si on l'enferme dans le dortoir des filles. Ca aurait été tellement plus simple pour eux de nous faire visiter l'école en suivant la même personne.

~ Organisation zéro... ~

Je suis en pleine description mentale de mon nouvel environnement lorsque des bruits de pas se firent entendre dans mon dos. Des pas inconnus à mes oreilles. Ni une, ni deux, mon instinct de survie prend le dessus. D'un geste, ma main se pose sur la poignée de mon épée et, tout en me retournant, je dégaine. Je suis maintenant en position défensive et j'observe le nouveau venu, méfiant.

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 19
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Le froid, la maladresse, une visite Mar 11 Nov - 17:33



Life goin' Eroding to nothingness,

I've got to fight and defend

Now that my heart is torn into pieces and never will it mend

I am loveless again .

. Aaron Anderson .
Feat' Kura.



Sortir de sa torpeur, se lever, remuer. C'est censé être des mouvements mécaniques chez tout le monde, de marcher, respirer, vivre. Pas chez moi. Je remue si je me force à remuer. Je dois penser à respirer sinon je ne respire pas. Même cligner des yeux est quelque chose auquel je dois me souvenir au risque de ne pas le faire. Et j'ai besoin de le faire. Essayez de garder les yeux ouverts le plus longtemps possible, vous verrez comme c'est douloureux.
Si j'ai perdu ces réflexes vitaux, c'est à cause de l'expérience qu'ils ont menés sur moi. L'expérience qui fait de moi un monstre, une chimère.

C'est de toute manière tout ce que je suis; un monstre. J'étire mes muscles endoloris, cligne des yeux plusieurs fois. Mon cœur bat, ma température corporelle est semblable à la moyenne. Tout va bien ce matin. Mon regard dérive dans la chambre, passant des vêtements éparpillés sur le sol au bureau dont des feuilles menacent de faire le grand saut. Va vraiment falloir que je range si Dyk' vient. Je ne veux pas imaginer quelle tête il ferait s'il voyait tout mon désordre. Dans sa chambre, tout doit surement être parfaitement rangé et ordonné...
J'esquisse un rictus mauvais, en allant chercher de quoi m'habiller.
Ranger, c'est pour les faibles. Ouais, non, je le ferais, promis. Mais... Plus tard.

Je fais le zombi, le robot, comme chaque matin. La routine, c'est quelque chose de conçus pour nous faire rentrer dans les clous. Vous savez, c'est la société qui dicte notre conduite. On n'est pas vraiment nous même. Mais on est déjà plus que si on n'était qu'un objet. Je n'ai pas quitté un mal pour un bien; mais un mal pour un mieux. C'est déjà ça, croyez moi.
Il va falloir que je choisisse entre tenter de me coiffer et laisser mes cheveux comme ça, sachant que le résultat sera identique. C'est l'avantage des cheveux magiques qui se coiffent tout seuls. Mais j'aime bien sentir le peigne traverser mes cheveux. C'est une sensation agréable...

J'ouvre la porte en grognant et part traquer ma proie. Un p'tit nouveau, voyez vous. Puisque j'ai été surprit en train de fouiner dans les placards de la cuisine une nuit, j'ai écopé de cette injuste punition. Moi même je ne connais pas bien l'Académie, et je m'y perds, alors la faire visiter à un nouvel élève...
Je me rends au lieu donné, certes avec un peu de retard. Mais personne n'est parfait. Et puis, Ponctualité et moi, on s'est disputé, une fois, depuis... Je m'avance vers une silhouette. Ca semble être le type que je dois aller voir. Je suis timide maladif, donc j'hésite à la manière de l'aborder.
Pas la peine de réfléchir longtemps, c'est lui qui le fait. En me menaçant avec une putain d'épée ! Je crois que j'ai les yeux ronds comme des boules de Noël. Je reste tout a fait immobile.

«... Bonjour à toi aussi.»

Ma voix tremble. Putain, y'a qu'à moi que ça arrive, de tomber sur les psychopathes...



Enfin terminé, gomen, c'nul et laate.

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 19
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Le froid, la maladresse, une visite Mer 17 Déc - 14:13

'tit UUUP ~

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.activebb.net
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 19
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: Le froid, la maladresse, une visite Sam 18 Avr - 21:17

Dernier uuuup

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le froid, la maladresse, une visite

Le froid, la maladresse, une visite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monture sang-froid et homme lézard
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon Academy :: ARCHIVES ~ :: RPs interrompus-