POUIC ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Mar 30 Déc - 23:31




« Drink with me now »

Feat' Keira Wayne

Eiram Farrell


Boire. Toujours boire. Pour calmer la soif, pour m'empêcher de sombrer davantage dans une dépression sans fin. Sauf que là, c'est un contexte particulier. J'ai retrouvé mon amour, je n'ai aucune raison d'être dépressive. Mais la faim, elle, elle me tenaille. Et rien de tel que l'alcool et la drogue pour la calmer. Et où en trouver, si ce n'est au bar de la ville? Ville qui est d'ailleurs assez près de l'académie pour nous donner accès à tout ce qui nous est nécessaire sans avoir à trop se déplacer. C'est la classe !

Je suis donc accoudée au bar, peu vêtue, un verre à la main et une dizaine de verres vides devant moi. C'est que, tolérant bien l'alcool ; même plus que bien; je n'ai aucun autre choix que de prendre énormément de verres pour enterrer la soif de sang. Je pourrais presque faire vivre le bar à moi toute seule. Mais j'insiste sur le presque. Parce que je ne suis pas une saoulonne, hein ! Même si c'pas ce que je dégage en ce moment. Mais j'vous assure, je ne me bourre pas souvent ! Juste quand j'ai vraiment trop soif. Comme ce soir.

Voyant la fin de mon whisky approcher, j'en commande un autre et m'accoude au bar, le temps d'observer les gens dans la salle. Je ne suis plus à la chasse aux mecs, j'ai un copain, et je ne cherche pas à le tromper. Mais on sait jamais, y a quelques filles qui pourraient être marrantes, on ne sait jamais...
Après plusieurs minutes, toujours rien. J'imagine que je vais terminer la soirée seule.
Le tintement des glaçons dans mon verre fraîchement arrivé me tire de mes pensées. Aaaaaah, mon deuxième amour est là. Je paie et m'en empare, me retiens de le boire cul-sec. Faut profiter des moments privilégiés qu'on a avec l'alcool !


# Short pardon ><

© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 338
Date d'inscription : 17/07/2013
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Mer 31 Déc - 20:07




















 ❝Keira Wayne❞




Eiram Farrell. Vampire de 16 ans, 1m50, cheveux rouge, yeux bleus en présence d’humain, d’origine inconnue, issue d’une famille riche. Provocatrice, manipulatrice, émotive, en tout elle me ressemble beaucoup. Nos deux caractères ensemble feraient sans doute des étincelles. A moins que nos points communs ne nous rapprochent. Mais, n’étant pas de nature très amicale, cela m’étonnerait. Dans tous les cas, cela m’importe que très peu puisque ma seule mission est de la rapporter à la personne qui la demande. Et pour cela, on me payera au bon prix. J’ai besoin d’argent donc qu’elle soit de ma race ne m’intéresse pas. Non, je ne suis pas un Hunter mais bien un Daemon. Un vampire pour être exacte. Et je qualifierais ma traque contre les miens comme une action d’un simple chasseur de prime. Un chasseur de prime humain chasse bien des humains. Alors pourquoi un Daemon ne pourrait pas chasser d’autres Daemons ? D’autant plus que c’est bien payé.

Eiram Farrell, donc, est un vampire, élève dans ma propre académie, que je traque depuis quelques jours. Elle sort avec le vampire Joaquim Snow, que je connais d’ailleurs bien. Ex petit ami très amoureux de ma colocataire décédée, j’ai pu passé une nuit des plus torrides avec lui. En somme, un très bon choix de notre chère proie. Dommage de séparer notre petit couple. Heureusement pour ma cible, celui qui la quémande la désir vivante.

Enfin je me suis décidée. Eiram Farrell, je t’appréhenderais aujourd’hui. Quoi de mieux puisque tu te rends au bar de la ville. De plus je connais parfaitement la raison pour laquelle tu y vas. Moi aussi, j’en ai fais les frais. Mais,  ma chère Eiram, je t’apprendrais que notre soif de vampire ne s’étanche pas dans les bars. Il ne faut pas croire que s’abreuver à la veine d’un humain soit un crime. Eux nous brûlent, nous insultent, nous jugent. Alors pourquoi ne pourrions nous pas nous nourrir comme notre corps le demande ? Ce sont eux les monstres. Ils nous traitent injustement. Alors non, ce n’est pas un crime.  

Pourtant bien des vampires comme toi ne l’ont pas compris puisque tu es là, accoudé au bar, tentant vainement d’oublier ta soif.
J’attrape un verre et y vide discrètement une poche de sang d’un humain fraichement chassé. La couleur ressemble à du vin, personne ne viendra me demander ce que c’est. Je m’approche de toi en sachant parfaitement que tu sentirais le liquide que contient mon verre. Je regarde les contenants vides qui sont devant toi. Pitoyable.

- Quoi de mieux qu’un verre dans ce bar, n’est ce pas.


Je souris, le regard plein de sous-entendus.

- Pour étancher sa soif…

En réalité, je ne vais pas tout de suite t’emmener. J’aime prendre connaissance de mes proies avant de les ramener. Je n’ai jamais su si c’était par sympathie à l’égard de mes confrères ou seulement par amusement de voir la tête de ces derniers quand je les livre sans qu’ils aient pu se rendre compte de mon agissement. J’ai d’ailleurs très hâte de voir la tienne. Cela ne devrait plus tarder.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Jeu 1 Jan - 1:57

Je regarde la nouvelle arrivante approcher, surprise. Moi qui croyait rester seule encore un moment... Je suis heureuse d'avoir de la compagnie. Sauf qu'un détail me frappe de plein fouet. Une odeur plutôt, qui m'empêche de m'attarder à sa beauté, à son air qui me semble familier. Sang. Du sang, et pas qu'un peu. Un verre plein. Et il est frais, en plus. J'en baverais presque si je n'avais pas un bon self-control. Les seules qui échappent à mon contrôle sont mes canines, viles armes toujours prêtes à se planter dans la chair molle d'un humain. Je fronce les sourcils et m'éloigne légèrement de la source de mes tourments. C'est vraiment pas le moment...

Je penche mon regard vers mon verre et le bois d'un trait ; peut-être que si je m'embrume assez l'esprit, l'odeur succulente du sang disparaîtra. Mais ce n'est pas le cas. Il va me falloir plus d'un verre, j'imagine, pour y arriver. Je lâche un grognement et réfléchit. Cette fille est un vampire, sans aucun doute. Elle ne sent pas l'humain en tout cas, donc ce n'est pas une Hunter débile. C'est déjà plus rassurant. Je me décrispe et lui sourit, légèrement moins méfiante. Si c'est une congénère qui vient pour passer un bon moment, je ne vois pas pourquoi je lui tiendrais rigueur de ce verre rempli de liquide écarlate à l'odeur doucereuse.

- Je... Préfère cette option à la mort d'un innocent.

Vite, un autre verre avant que je ne dévore le sien des yeux. Je fais signe au barman d'approcher, un sourire enjôleur sur le visage. Rien de tel que l'amadouement pour obtenir à boire gratuitement. Il fut un temps où je me saoulais gratuitement en échange d'une nuit avec le barman. Offre pas mal non plus. Mais là j'ai un copain, qui m'attend d'ailleurs dans deux petites heures pour faire dodo. Depuis la mort de son ex copine, on a pris comme habitude de dormir ensemble, question de le rassurer vous voyez. Alors pas question que je manque ce rendez-vous.

Je l'observe en penchant la tête, délaissant l'homme qui me sert à boire quelques instants. Elle est vraiment très jolie...

- Tu t'appelles comment?

J'aimerais bien faire plus ample connaissance avec elle, qui sait, on pourrait bien s'entendre. Et puis, j'aime bien être avec mes semblables, en général. Tiens, mon copain, par exemple, est une sangsue lui aussi. Et je suis complètement folle de lui. C'est plus que de l'appréciation de ses semblables, ça!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 338
Date d'inscription : 17/07/2013
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Jeu 1 Jan - 14:44




















 ❝Keira Wayne❞




J’ai remarqué qu’en général, ceux qui cherchent à attraper un Daemon se tournaient plus facilement vers un chasseur de prime Daemon plutôt qu’un Hunter. La raison à ça est très simple, les Daemons ne font pas confiance aux humains, qu’ils soient des Hunters, évidemment, ou de simples mortelles sans intérêt. Hors face à un Daemon, en particulier un Daemon de sa race, la proie baisse sa garde. Et d’après ce que je vois, c’est ton cas Eiram. Je souris de manière satisfaite. Ma chasse se passe bien. La prime n’est plus très loin.

Ta remarque me fait rire. Que c’est insensé. Les humains ne sont pas des innocents. Des abrutis j’en conviens, mais pas des innocents, très loin de là. Je bois de longue gorgées de mon verre puis lèche mes lèvres couvertes de sang comme pour te narguer. Ton pauvre verre d’alcool ne te fera pas oublier ta nature chérie. Je te regarde en ronronnant.

- Ne t’en fais pas. Il n’était pas innocent.


N’ai crainte, il n’est pas mort. Je n’aime pas le gaspillage. Et je suis un vampire assez vieux jeux. Donc je ne perds pas vraiment mon temps à la chasse, je préfère l’élevage d’humain. Je ne les maltraite pas, d’ailleurs eux ne sont pas malheureux, mais je les retiens enfermé dans une maison où ils peuvent vivre comme toutes ces autres larves qu’on appelle humains. Quand il m’en prend l’envie, je viens me servir. Ca m’évite d’avoir à noyer ma soif dans un verre d’alcool comme tu le fais. J’imagine que cela ne doit pas te suffire. Tu dois sans doute finir de compenser avec toutes sortes de substances illicites. Dans mes quelques heures de bonté, il me prend l’envie d’aider les vampires comme toi. Malheureusement pour toi je ne suis pas dans mes heures de bonté. Malheureusement pour toi, l’appât du gain est plus fort que tout autre chose pour moi. Malheureusement pour toi, tu vas en subir les conséquences.

Je réponds à ta question en te souriant.

- Keira.


Je bois une nouvelle gorgée de sang.

- Keira Wayne.

Je ne te demande pas ton nom. Je le connais déjà. Mais l’envie me prend soudain de m’amuser un peu. Je veux que tu commences à douter de mes intentions.

- Alors Eiram, comment ça va avec Jo’ depuis la mort d’Heather ?

Trois éléments en une phrase qui vont sans doute te faire poser beaucoup de questions. Alors ? Qui suis-je vraiment pour te connaître autant ?



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Jeu 1 Jan - 18:14




« ... Comment sais-tu tout ça? »

 Feat' Keira Wayne        

Eiram Farrell


Je grimace. Te voir boire du sang... Ça me donne envie. Mais je ne dois pas, je ne peux pas. J'ai du sang qui m'attend chez moi, mais d'ici là, la soif doit être contrôlée. Toi tu préfères le frais, à ce que je vois, et c'est mon cas aussi. Mais il y a tellement d'alternatives pour se rassasier... Moi je commande des poches de sang de l'hôpital. Ou j'en vole, s'ils ne m'en accordent pas. C'est vraiment pas bon, mais ça fait l'affaire. Et puis, sinon, j'ai toujours Joaquim, mais en dernière mesure. Nous avons passé un accord, il y a un moment, où nous nous nourrissions l'un de l'autre à petites quantités pour essayer de gérer la faim. Ça fonctionne... Sauf quand j'ai vraiment faim, comme c'est le cas présentement.

Je détourne les yeux de ton verre, chassant l'envie intérieure qui me tourmente. Non, surtout, ne pas céder... Je reporte mon attention sur tes paroles, questions de me changer les idées.
Keira...? J'ai déjà entendu ce nom quelque part. Mais où?
... Et puis merde. Je n'ai pas le temps de m'attarder à ton nom que tu me bombardes d'informations qui devraient t'être inconnues. Sur le coup, je blêmis et fige. Mais qui es-tu, bordel?

Mon nom. Tu ne devrais même pas savoir mon nom. Je m'éloigne, prenant tranquillement conscience de ce que ça signifie. Tu me suivais, ces derniers temps, non? C'est pour ça que ton visage me dit quelque chose. Tu connais mon nom, merde.
Et pas que ça. Le nom de mon copain, aussi. Et de son ex-copine. Je fronce les sourcils sans trop m'en rendre compte, et réfléchis. Comment peux-tu en savoir autant, petite fouineuse?
Serais-tu une ex-copine de Jo' en quête de revanche? Je sais qu'il est parfait, alors ça ne m'étonnerait même pas. Mais comment peux-tu en savoir autant sur moi? Que sais-tu d'autre?

À moins que... Tu ne sois folle? Ou envoyée par... Non. Non non non. T'es quand même pas une chasseuse...

« Qui es-tu vraiment? »

Je le lui demande d'une voix dure, reprenant contenance au fur et à mesure que j'explore des possibilités sur ta nature véritable. Elle ne m'aura pas si facilement. La manipulation, c'était mon fort, avant. Avant de m'attendrir pour Joaquim, puis pour Shiki. Et ensuite pour Joaquim encore. Je ne manipule plus vraiment, mais elle, elle mérite qu'on la remette à sa place.

J'attends sa réponse, mon verre fraîchement arrivé à la main. Toute idée d'amitié est écartée à présent. Si c'est moi qu'elle cherche, elle va me trouver...


# J'adore ton RP *-*

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 338
Date d'inscription : 17/07/2013
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Ven 2 Jan - 1:05




















 ❝Keira Wayne❞




Il s’avère que j’ai une grande faiblesse.  J’aime jouer. Jouer le plus dangereusement possible. Ce que je veux, c’est prendre le plus de risque possible. Ca m’exalte. Ca m’excite. Je trouve ça extrêmement divertissant. J’aurais très bien pu sympathisé gentiment avec toi, te conduire naïvement vers mon client et conclure l’affaire sans embuches. Mais ce parcours est si ennuyeux. J’aime jouer avec le feu. Même s’il m’apporte beaucoup de brulure, je reviens toujours vers lui. Toujours plus près. Pourtant le but est bien de ne pas se brûler. Alors je prends des précautions. Beaucoup de précautions. J’ai étudié ton cas ma chère congénère. De sorte à pouvoir prévoir chacune de tes réactions, chacun de tes agissements. C’est pourquoi, à ce jour, je savais que tu allais te rendre au bar, je savais que tu allais beaucoup boire, je savais que tu serais seule, je savais que tu allais jouer avec moi.
J’esquisse un sourire.

- Une simple inconnue, voyons.

Tu as reculé, je me rapproche. Un peu plus près encore, je viens jusqu'à ton oreille, dégage tes cheveux et ronronne.

- Peut être que ce barman est un inconnu aussi. Ou peut être a-t-il versé quelque chose dans ton verre. Peut être que je l’ai payé pour le faire. Peut être qu’il est de mèche avec moi pour agir contre toi.

Je me recule et ronronne.

- Ou peut être que tout ceci est faux et que je ne suis qu’une fille qui connaît les ragots de l’académie. A toi de voir.


Même si tu aurais été sans doute capable de discerner le vrai du faux en temps normal, je parie sur le faite que l’alcool ait dû t’embrumer le cerveau. J’imagine que la réflexion doit être quelque peu plus rude. Du moins c’est ce que je pense, il est toujours possible que tu me surprennes. Je ne fais que des mises, mais au jeu, on ne gagne pas toujours. Evidemment tout ce que je raconte sur le barman est faux. A vrai dire si l’alcool agit sur toi comme je l’imagine, avec le manque d’information que tu as à mon égard, je pourrais sûrement te faire croire beaucoup de chose. Peut être installé le doute sur la franchise de Jo’, ce ne serait que trop simple avec la mort de son grand amour, ou alors qu’il te rejette, ou qu’il vient de rejoindre Heather, porté par son cœur. Je tant envie d’essayer de te détruire. Mais mon client te veut entière donc si mon jeu ne devient pas trop ennuyeux, je te conduirais avec l’esprit aussi intacte que le physique. Rien que de devoir le penser m’ennuie profondément. Je compte sur toi pour m’amuser un peu.  



#Merciiii ♥ Mais le tiens est mieux ! *^*






▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Ven 2 Jan - 16:44




« Surprise, ma chère? »

Feat' Keira Wayne

Eiram Farrell


Je vois clair dans ton petit jeu. Oui, je me laisse faire lorsque tu t'approches et murmure à mon oreille. Sauf que, vois-tu, j'aimais manipuler de cette façon, auparavant. Et je suppose que tu comptais sur l'alcool pour m'embrumer l'esprit et prendre le dessus sur ma conscience? Ça aurait probablement marché si tu ne m'avais pas rappelée sur Terre plus tôt en mentionnant ces détails si perturbants de ma vie et de la sienne. Ça a eu l'effet d'un dégrisant, et je peux t'assurer que je suis mentalement sobre. Mais juste mentalement, parce qu'on s'entend que l'alcool a quand même ses effets. Mais je peux les contrer mentalement en réfléchissant à la situation dans laquelle tu m'as mise.

Je plante mon regard dans le tiens et engloutis mon verre. Question de te faire comprendre l'erreur que tu as commise. Pourquoi le barman serait de mèche avec toi? Et puis, si c'était vraiment le cas, j'aurais déjà ressenti les effets de la substance qu'il aurait mis dans ma boisson. Les verres devant moi ne sont qu'une partie de ma consommation totale de la soirée, tu ne peux pas déterminer tout ce que j'ai ingurgité. Même moi je ne m'en rappelle pas. Tout ce que je sais, c'est que le tout ne tient absolument pas la route. Et les ragots, je n'y crois pas non plus. Joaquim est populaire auprès de la gente féminine, mais il fait profil bas depuis la mort de son ex-copine. Et moi, hormis Alice et Joaquim que je côtoies tous les jours, je reste seule. Oui, l'annonce de la mort de son ex a fait le tour de l'académie et quelques personnes savent que nous sommes ensemble, mais mon nom... Je ne le dis pas à tout le monde, vous voyez.

Je lâche un petit rire et m'approche à mon tour, un rictus mauvais sur le visage.

« Je ne suis pas aussi naïve que tu le croies, ma belle. Alors dis-moi qui t'a envoyée. »

Elle est une chasseuse, c'est clair. Quand on vous demande des proies, on vous mentionne un minimum de détails sur la victime, c'est logique. Et le nom fait habituellement partie du lot : sinon, comment voudriez-vous qu'elle se renseigne? Tout se met en place, à présent. Quelqu'un me veut et a envoyé cette Keira me chercher.
Je m'éloigne, sans la quitter du regard. Quelle ironie, c'est elle-même qui m'aura sauvée... Comment aurais-je réagi avec autant d'alcool dans mon système? J'aurais probablement paniqué, lancé mon verre sur le barman et j'aurais perdu les pédales en voyant le sang se répandre sur lui. Parce que du verre qui se brise sur de la peau, ça coupe. J'ai réussi à éviter tout ça grâce à elle. Je devrais presque la remercier.

« Juste un conseil. La prochaine fois, pense à ne pas lâcher une révélation choc avant de vouloir troubler une personne. L'alcool a ses limites. »

Je suis sûre qu'elle a compris. Parce qu'autrement, elle ne serait pas très futée.

# C'est gentil, mais moi je préfère quand même les tiens ♥

© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 338
Date d'inscription : 17/07/2013
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Ven 2 Jan - 20:09




















 ❝Keira Wayne❞




Je ne peux faire que sourire. Apparemment ma mise était trop forte. Mince, j’ai été trop gourmande ! C’est que tu es plutôt futée. Moi qui pensais que l’alcool suffirait. Apparemment ce n’est pas le cas. Si j’avais joué sagement la bonne amie vampire, j’aurais sans doute déjà mon argent à l’heure qu’il est. Tans pis. C’est comme ça le jeu, on ne peut pas toujours gagné. Testons une autre ruse. La soirée n’est que trop peu avancée. Je veux encore me distraire un temps. Et tans pis si la finalité n’est pas la somme promise par mon client. J’ai bien le temps de trouver de nouveaux clients. J’ai l’éternité devant moi pour ça.

- Un homme qui veut aussi Joaquim.

Je me demande jusqu’où va ton amour pour lui. J’espère qu’il est fort comme j’ai pu le voir ces derniers jours. Sinon de quoi j’aurais l’air si tu me dis que tu t’en fous. Si cet amour est comme je l’ai vu, j’imagine que tu vas t’inquiéter et vouloir savoir d’autant plus qui est cet homme. Une idée me vient soudain.

- Mais j’ai un marché à te proposer.

Je termine le verre de sang qui me nargue depuis le début de notre discussion. Puis après un ronron satisfait, reprend où j’en étais.

- Je t’emmène à ce gars, il me paye et ensuite je le tue et te libère. Tu sauras ton copain en sécurité et j’aurais mon argent. Comme ça tout le monde est content.

J’esquisse un grand sourire, fière de ma propre personne. C’est qu’elle est bien mon idée ! Je n’ai plus qu’à espérer que tu tiens réellement à Jo, sans quoi je perdrais tout. D’autant plus que si je ne te ramène pas à lui, mon client va sans doute répandre une mauvaise réputation à mon égard. Alors que si je le tue, ça ne me pose pas de problème. Un mort, ça ne parle pas.

Je réfléchis un instant à comment assurer mes arrières. Il ne faudrait pas que tu ne me croies pas pour Jo et que tu partes sans aucunes autres paroles. Je redirige mon regard sur le tiens, un sourire en coin.

- D’ailleurs si tu as le projet de refuser, ou même de tenter de me tuer, saches que cet homme est déterminé. Si ce n’est pas moi, ce sera un autre, puis encore un autre. Jusqu’à t’avoir. Donc autant en finir maintenant.


J’espère que ces arguments suffiront. C’est que l’appât du gain m’irrite. Je risque de reporter ma frustration sur de pauvre innocent si tu venais à refuser ma proposition.
 



#Merci <3 Déso, pas terrible c'lui la ><






▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Ven 2 Jan - 21:50




« Non... Pas lui »

Feat' Keira Wayne

Eiram Farrell


Et merde. Tu as parfaitement conscience d'avoir touché la corde sensible, n'est-ce pas? Mes poings se crispent dans un élan de rage, rage provoquée par l'idée de voir quelqu'un atteindre Joaquim. Non. C'est à moi de le protéger et de me livrer pour épargner sa vie. Je me demande, par contre, si tu ne me manipules pas encore. Après tout, si tu as bien fait ton travail, tu sais pertinemment que je ferais n'importe quoi pour Joaquim. Mais... Je ne courrai pas ce risque. Tant que Jo' est en sécurité, ça va. Et puis, son plan n'est pas mauvais.

« Ça va, je marche. Comment tu comptes t'y prendre pour rendre ça crédible? Il ne doit pas savoir que je sais, non? »

Joaquim a déjà assez souffert. Moi, qu'un peu, j'imagine. Et elle semble confiante, la petite dame. Qu'est-ce qui pourrait mal tourner? Nous sommes deux vampires, nous devrions pouvoir nous défendre, non? Surtout si c'est un humain qui nous en veut, à Joaquim et à moi. Je ne devrais pas avoir peur, je devrais lui faire confiance.
... Nan, je ne peux pas lui faire confiance, elle n'a fait que me mentir depuis le début. Mais je vais la suivre sur ce coup. Je suis curieuse de voir qui m'en veut autant. J'appréhende un peu, mais la curiosité l'emporte, comme d'habitude.

Je me lève, face à elle, et plonge mon regard dans le siens. Qu'elle sache avec qui elle a affaire... Je suis déterminée. Oh non, rien ne m'empêchera de sauver mon amoureux. Mais elle, de son côté, doit respecter sa part du marché. Parce que tout repose sur ses épaules. Je ne pourrai pas me défendre seule contre elle et la personne inconnue, m'en tirer sans blessures et retourner dans les bras de Joaquim sans l'inquiéter. Nous avons peu de temps pour exécuter tout ça et la dernière chose dont j'ai besoin est une traîtrise à maîtriser.

« Et surtout, comment faire pour te croire? Comment savoir si tu ne vas pas me trahir une fois là-bas? »

Je croise mes bras sur ma poitrine, attendant une réponse. Je ne partirai pas avant de savoir, avant de voir sa position réelle. Autrement, comment m'aventurer avec elle dans une entreprise risquée?

# Nan l'est très bien !

© Kibara


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 338
Date d'inscription : 17/07/2013
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Sam 3 Jan - 14:31




















 ❝Keira Wayne❞




Plus j’observe ton caractère, ta façon d’être, plus j’ai l’impression de voir mon reflet. Tu me ressembles tant. Tes manières provocatrices face à l’ennemi, ton apparence qui se veut séductrice, même ton amour insensé pour Jo me rappelle celle que je suis. Il fut un temps où j’aurais été absolument incompréhensible face à ça. Mais il s’avère que ma rencontre avec Skool, dont je suis tombée éperdument amoureuse à mon grand malheur, fait que la relation que tu entretiens avec ton cher et tendre m’est un peu moins effarante. A vrai dire, je crois que peu de choses nous sépare. Ou peut être un seul détail. L’amour que tu portes à Joaquim à l’air de te ramollir. J’ai comme l’impression que tu as, un jour, été doté d’un caractère négligeant les « innocents » petits humains dont tu parlais tout à l’heure, sans pitié, ni émotions. Caractère qui semble, aujourd’hui, attendrit par un sentiment navrant. Hors, à ta différence, le rude traitement et la domination qu’exerce Skool sur moi m’épargne toute ses absurdités.

Malgré tout. Malgré tout, nous sommes si proche. J’aurais tant aimé te séquestrer pour exercer les pires tortures sur toi. J’aurais alors pu voir qu’elles auraient été, au détail près, mes réactions. Cela m’aurait permis de faire plus facilement face à Skool. Ou à tout autre malheur de la vie d’ailleurs. Cette expérience aurait été tellement excitante. A partir de quel moment aurais tu commencé à supplier ? Est-ce que seulement tu aurais supplié ? Je me demande si moi je l’aurais fait face à une quelconque torture. J’imagine que oui si Skool me l’aurait demandé, je peux vraiment rien lui refuser. J’aurais pu voir si, vraiment, tu étais comme moi. C’est tellement dommage ! A l’occasion, peut être, tenterais-je l’expérience. Cette simple pensée m’arrache un sourire. Je secoue la tête comme pour sortir de ces pensées réjouissantes.

Pourquoi aurais-tu confiance en moi, mh ? Si tu es vraiment comme moi, tu ne poses la question que pour la forme. Ton amour devrait être trop fort pour risquer la vie de Jo et ta confiance en moi devrait peu t’importer. Malgré tout j’y réponds.

- Je tiens toujours ma parole, comme tout bon vampire.

A vrai dire, je n’ai pas d’autres arguments.  Moi même je me pose la question. Je pourrais très bien te trahir. Dans la suite de mes pensées, je rajoute.

- Puis te trahir ne m’apporterait absolument rien.

Mes mots ne sont que vérité. Comment pourrais-je faire mon expérience si tu es prisonnière ou morte ? Pour ce que y est de ta première question, mon sourire s’élargit. Dans un mouvement soudain, je t’assène un coup en plein visage. Avec un regard ravi, je lèche la gouttelette de sang qui perle mon poing. Miam, tu es délicieuse.

- Là, ça paraît plus vrai
, ronronnais-je.

J’espère que tu ne prendras pas peur. Comprend moi. C’était pour la réussite de notre plan. Ainsi, peut être, que ma satisfaction personnelle.

 



#Merci <3 Déso, pas terrible c'lui la ><






▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
avatar
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 810
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Derrière toi~
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre? Sam 3 Jan - 23:05




« Aouch? »

 Feat' Keira Wayne      

Eiram Farrell


J'imagine que je n'aurai aucun autre choix que de te faire confiance, Keira. À regret, je me plierai à tes exigences pour sauver ma peau et celle de Joaquim. Je le fais par nécessité avant tout, je ne veux pas qu'il arrive quoi que ce soit à Jo', je m'en voudrais jusqu'à ma mort. Mais comprends bien que travailler avec toi ne m'apporte aucun plaisir. Si tu avais été sympa, on aurait pu devenir amies et le tout se serait déroulé beaucoup mieux et j'aurais pu te faire confiance, tu vois. Mais ça n'a pas été le cas, donc je dois faire avec. Et essayer de mettre mes ressentiments de côté.

Mais ce n'est pas facile, j'ai encore dans ma mémoire la trahison de Mark. Il était un vampire, lui aussi, et il n'a pas hésité à me faire du mal en prétextant faire le tout pour mon bien. Quel salaud... Mais je peux te jurer que si tu me fais un coup pendable, je te retrouverai jusqu'à te le faire regretter. Je vais vivre de nombreuses années, encore, jusqu'à ce que quelqu'un décide de me tuer. Et c'est ton cas aussi. Donc ne crois pas que je ne pourrai pas te mettre la main au collet si tu viens à me trahir. Je te retrouverai coûte que coûte.

Je... Eyh, je me prends un coup dans laggel. Je lâche un grognement et attend que la blessure se cicatrise pour lui faire voir que son plan ne marchera pas. Mais... Là, je sens mon sang. Mon SANG. Je grimace en sentant le liquide chaud couler le long de mon visage. Elle ne m'a pas manquée...  

« Eyh ! Mais ça fait mal ! »

Un humain, ça ne frappe pas fort. Mais un vampire... C'est très douloureux. Je retiens mes instincts qui veulent lui foutre une baffe en retour, sachant pourquoi elle a fait ça. Elle l'a fait pour notre bien, pour assurer le succès de notre complot. Mais... Quand même, ça fait mal. J'ai la tête qui tourne, l'alcool recommence à prendre le dessus... Au moins, ça rendra le tout plus crédible.

« Allez, dépêchons avant que je décide de t'en foutre une en retour. »

C'est vrai, elle y est allé à cœur joie ! Halala, les chasseuses...

Un détail m'inquiète, pourtant. Elle doit savoir quel est le nom de son client, non? Et si... Et si c'était Mark qui essayait de me retrouver? Non, impossible, la personne en question en veut aussi à Joaquim... Un scientifique fou qui veut faire des expérimentations sur les vampires? Non, c'est absolument pas réaliste, il aurait pris Keira comme cobaye bien avant Jo' et moi. Alors... Qui?


# ♥

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre?

Alors, ma belle, aurais-tu peur de boire un verre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viens boire un verre (davis)
» Allez viens Cendrillon, on va le boire ce verre | Oksa
» Vient boire un verre.(Pv Quentin)
» Boit un verre 'avec son ex [ pv Victoire]
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon Academy :: ARCHIVES ~ :: RPs terminés-